Wall Street enchaîne une cinquième séance de hausse

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini mercredi sur des gains modérés mais suffisants pour inscrire de nouveaux records, sous l'impulsion des valeurs financières et technologiques.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles, qui avait clôturé mardi pour la première fois au-dessus des 15.000 points, a encore engrangé 48,92 points (0,32%) à 15.105,12, terminant non loin d'un pic historique de 15.106,81 points atteint en fin de séance.

Le Standard & Poor's 500, plus large, a gagné 6,73 points ou 0,41% à 1.632,69, là encore une clôture record.

Le Nasdaq Composite a pris 16,64 points (0,49%) à 3.413,27, aidé par Google et Apple.

Le marché avait ouvert en baisse sous l'effet de prises de bénéfice après quatre séances consécutives de hausse mais des achats à bon compte ont vite permis d'inverser la tendance.

Ces cinq jours de gains portent la hausse du Dow Jones et du S&P quelque 15% depuis le 1er janvier. La possibilité d'une pause, voire d'une correction, s'accroît à mesure qu'on approche de la fin de la saison des résultats, avertit Bruce Zaro, analyste technique chez Delta Global Asset Management à Boston.

"Maintenant qu'on arrive au bout des résultats, il n'y a plus vraiment de raison fondamentale d'acheter", estime-t-il.

A ce jour, quelque 440 des 500 sociétés du S&P ont publié leurs comptes trimestriels, avec pour la plupart des profits conformes ou supérieurs aux attentes même si les chiffres d'affaires ont plus souvent déçu que lors des trimestres précédents.

DELTA REDÉCOLLE, AOL SANCTIONNÉ

Aux financières, JP Morgan et Bank of America ont soutenu le Dow Jones avec des gains respectifs de 1,26% et 0,93%. Citigroup n'a pas été en reste avec une hausse de 2,45% et l'indice S&P du secteur a progressé de 0,69%.

Walt Disney a cédé 0,12% malgré la publication mardi soir de résultats meilleurs qu'attendu et McDonald's a reculé de 1,31% en réaction à l'annonce d'une baisse de 0,6% de ses ventes à magasins comparables en avril.

Aux technologiques, Apple a repris 1,13% après sa baisse de la veille et Google s'est octroyé 1,91%.

Parmi les valeurs de second rang, le distributeur en difficulté JC Penney s'est adjugé 7,38% après l'annonce de ventes certes décevantes mais accompagnées d'une meilleure situation de trésorerie. Le titre reste néanmoins en baisse d'environ 11% depuis le début 2013.

Dans la distribution alimentaire, Whole Foods Market a bondi de 10,12% après avoir relevé ses prévisions de résultats.

La compagnie aérienne Delta Air Lines a progressé de 3,21%, après un record en séance, en réaction à l'annonce du versement d'un dividende cet été pour la première fois depuis dix ans, signe d'une santé financière retrouvée.

A la baisse, AOL a été sanctionné d'une baisse de 8,88% après la publication d'un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes.

Angela Moon et Caroline Valetkevitch, Véronique Tison pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant