Wall Street enchaîne sa quatrième semaine de hausse

le
0

* Le Dow a perdu 0,1%, mais le S&P-500 a pris 0,03% le Nasdaq 0,18% * Sur l'ensemble de la semaine, le Dow avance toutefois de 0,4%, le S&P de 0,4% et le Nasdaq de 1,2% * Quatrième hausse hebdomadaire d'affilée pour les trois indices par Caroline Valetkevitch NEW YORK, 14 novembre (Reuters) - La Bourse de New York a fini sur une note irrégulière vendredi, coincée entre des indicateurs macro-économiques bien accueillis et un recul du secteur de la santé, ce qui n'a toutefois pas empêché les trois principaux indices de la place d'afficher un quatrième gain hebdomadaire de suite. L'indice Dow Jones .DJI a cédé 0,1%, soit 18,05 points à 17.634,74. Mais le S&P-500 .SPX , plus large, a pris 0,49 point, soit 0,02%, à 2.039,82 et le Nasdaq Composite .IXIC a avancé de son côté de 8,40 points (+0,18%) à 4.688,54. Sur l'ensemble de la semaine, le Dow a gagné 0,4%, tout comme le S&P 500, et le Nasdaq a avancé de 1,2%. Depuis un creux touché en octobre, le S&P, indice de référence des gérants de fonds, a pris 9,5%, à la faveur de résultats d'entreprise et de statistiques jugées favorables. Depuis le début de l'année, la hausse est de 10,3% après son bond de près de 30% en 2013. Les ventes au détail ont augmenté plus que prévu en octobre aux Etats-Unis, un signe d'une accélération de la consommation qui pourrait renforcer la reprise de la première économie du monde. ID:nL6N0T449R Le sentiment de confiance du consommateur américain s'est amélioré en novembre pour atteindre un plus haut de plus de sept ans grâce au reflux du chômage et à la chute prix pétroliers, selon les résultats préliminaires de l'enquête mensuelle Thomson Reuters-Université du Michigan. ID:nL6N0T44OX En raison du déséquilibre entre une demande atone et une offre abondante, le cours du Brent a plongé de 30% depuis un pic de juin, évolution qui a mécaniquement augmenté le pouvoir d'achat des consommateurs américains. Dans les services pétroliers, Baker Hughes BHI.N , le numéro trois mondial du secteur, a confirmé jeudi soir la tenue de discussions préliminaires avec Halliburton HAL.N , le numéro deux, en vue d'une éventuelle fusion des deux groupes américains. ID:nL6N0T402Q Le titre Baker Hughes a pris 1,94% à 59,89 dollars et l'action Halliburton 2,40% à 55,08 dollars. L'indice regroupant les valeurs liées à la santé (-0,89%) a accusé le repli le plus marqué, en raison d'une baisse des biotechnologiques, dont Biogen BIIB.O (-3,95%) et Gilead GILD.O (-2,05%). (Benoit Van Overstraeten pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant