Wall Street en repli avec le pétrole et des résultats mitigés

le , mis à jour à 23:21
0
LA CLÔTURE DES MARCHES AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHES AMÉRICAINS

par Noel Randewich

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini en baisse jeudi après trois séances de hausse, le repli des cours du pétrole et une série de résultats de sociétés mitigés ayant incité les investisseurs à rester sur la défensive.

L'indice Dow Jones a cédé 113,75 points ou 0,63% à 17.982,52, revenant sous la barre des 18.000 points qu'il avait franchie lundi.

Le Standard & Poor's-500, plus large, a perdu 10,92 points, soit 0,52%, à 2.091,48 alors que le Nasdaq Composite, à forte pondération technologique, a limité son recul à 2,24 points ou 0,05%, à 4.945,89.

Les prix du pétrole ont baissé de plus de 2%, tout en restant proches de leurs plus hauts de cinq mois après l'annonce par l'Agence internationale de l'Energie que l'offre de brut hors Opep accusera cette année sa plus forte baisse en 25 ans.

Le rebond des cours du pétrole cette année et des résultats de société meilleurs que prévu ont ramené le S&P à moins de 1% de son record absolu de l'an dernier à 2.134.72 points.

"Le marché vise ses records qui remontent à mai dernier mais là il éprouve le besoin de souffler après être monté si vite", commente Sam Stovall, stratège chez S&P Global Market Intelligence à New York.

VERIZON ET TRAVELERS PLOMBENT LE DOW

Neuf des 10 grands indices sectoriels S&P ont fini en baisse, seules les valeurs de la santé (+0,55%) tirant leur épingle du jeu grâce à leur caractère défensif. La plus mauvaise performance a été pour le compartiment des télécoms (-2,73%) plombé par un recul de 3,32% de Verizon, qui a apporté la plus forte contribution à la baisse du S&P-500.

L'opérateur télécoms a publié un chiffre d'affaires inférieur aux attentes des analystes et averti que ses résultats du trimestre en cours seraient affectés par une grève dans ses activités de téléphonie fixe qui est entrée dans sa deuxième semaine.

Travelers, en recul de 6,05%, a le plus contribué au recul du Dow Jones. L'assureur a publié un bénéfice trimestriel en baisse de 17% et inférieur aux attentes, conséquence des tempêtes et tornades du mois dernier au Texas qui ont entraîné une hausse de ses charges liées aux catastrophes naturelles.

Hors du Dow, General Motors a gagné à l'inverse 1,46% après la publication de résultats meilleurs qu'attendu.

Under Armour (+6,78%) s'est également distingué après ses résultats alors que United Continental Holdings (-9,97%), la maison mère de la compagnie aérienne United Airlines, et le fabricant de jouets Mattel (-5,78%) ont été lourdement sanctionnés.

Sur les 110 sociétés du S&P-500 ayant publié leurs comptes du premier trimestre, 77% ont annoncé des bénéfices supérieurs aux attentes des analystes, bien plus que la moyenne historique de 63%, selon les données de Thomson Reuters I/B/E/S.

Mais les anticipations étaient il est vrai bien pessimistes, les analystes prévoyant en moyenne un recul de 7,2% des bénéfices et une baisse de 1,4% des chiffres d'affaires.

Alphabet, la maison mère de Google, Microsoft, Starbucks et Visa, qui publiaient à la clôture, ont quant à eux manqué le consensus et ils baissaient à l'unisson dans les échanges d'après-Bourse.

Quelque 7,3 milliards d'actions ont changé de mains sur les différents marchés américains, à comparer à une moyenne de 6,8 milliards sur les 20 dernières séances, selon les données Thomson Reuters.

Sur le marché des changes, le dollar a effacé ses pertes de la journée face à l'euro pour se traiter autour de 1,1290 en fin de séance, tout en cédant du terrain face au yen.

Avec la remontée du dollar, l'or a réduit son avance à 0,4%, à 1.248,50 dollars l'once, après avoir atteint un pic de cinq semaines à 1.270,10.

Sur le marché obligataire, l'emprunt de référence à 10 ans a cédé 5/32 pour un rendement en hausse à 1,87% contre 1,85% mercredi et 1,78% mardi.

(avec Abhiram Nandakumar à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant