Wall Street en petite hausse, nouveau record pour le Dow

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Les marchés d'actions américains ont terminé sur une note positive mercredi, soutenus une nouvelle fois par le regain d'activité sur le front des fusions-acquisitions, même si la prudence reste de mise au moment où la saison des résultat est entrée dans le vif du sujet.

Le Dow Jones des 30 valeurs industrielles américaines a pris 0,45%, 77,52 points, à 17.138,20, un nouveau plus haut de clôture, le Standard & Poor's 500, indice de référence des gérants de fonds, s'est adjugé 0,42%, 8,29 points, à 1.981,57 et le Nasdaq, à forte pondération technologique, a gagné 0,22%, 9,58 points, à 4.425,96.

L'annonce du rejet d'une offre présentée par Twenty-First Century Fox sur Time Warner a fait bondir de 17,06% le cours de ce dernier. Le groupe contrôlé par Rupert Murdoch a mis 80 milliards de dollars sur la table, en vain, mais de nombreux analystes estiment qu'il devrait ne pas en rester là. Twenty-First Century Fox a cédé 6,22%.

Les résultats publiés par Intel soutiennent également la tendance. Le groupe technologique a fait part mardi soir de trimestriels meilleurs que ce qu'attendaient les analystes et annoncé des prévisions elles aussi meilleures que les anticipations du marché. Intel a gagné 9,27%.

"C'est la conjugaison d'une activité plutôt copieuse sur le front des M&A - on se réveille chaque jour avec une au moins, si ce n'est deux - et des résultats qui continuent d'être bons", souligne Bill Stone de PNC Wealth Management.

"La saison a plutôt bien démarré, nous n'avons pas vu grand chose en dehors des financières, mais le peu que nous ayons vu est plutôt bon."

La tendance a également été soutenue par l'annonce d'un accord entre IBM et Apple, le premier s'apprêtant à commercialiser des iPhones et iPads équipés d'applications destinées à une clientèle d'entreprises. IBM a gagné 2,05%.

General Electric s'est de son côté adjugé 1,54% après la publication d'une information de Bloomberg qui a rapporte que le groupe industriel diversifié s'apprête à vendre ses activités d'électroménager pour un prix compris entre 1,5 et 2,5 milliards de dollars.

(Angela Moon, Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant