Wall Street en légère baisse, l'Ukraine toujours en ligne de mire

le
0
    * Pour les valeurs à suivre, cliquez sur  ID:nL6N0QI1AL  
 
    NEW YORK, 12 août (Reuters) - Wall Street a ouvert en légère 
baisse mardi dans des conditions de marché qui restent surtout 
dictées par l'évolution du conflit ukrainien. 
    Beaucoup d'investisseurs parient sur un apaisement de la 
situation entre Moscou et Kiev mais les incertitudes restent 
vivaces.  
    Ce même sentiment avait permis lundi à la Bourse 
new-yorkaise d'augmenter un peu ses gains copieux de vendredi 
dernier. 
    Quelques minutes après l'ouverture, le Dow Jones  .DJI  
cédait 0,07% à 16.557,81 points, le S&P-500  .SPX  laissait 
0,12% à 1.934,51 et le Nasdaq Composite  .IXIC  cédait 0,14% à 
4.395,34. 
    Un convoi russe formé de 280 camions transportant de l'aide 
humanitaire a quitté mardi la région de Moscou à destination de 
l'Ukraine. Le gouvernement ukrainien n'entend pas lui donner 
accès au territoire s'il est sous escorte russe.  ID:nL6N0QI0B5  
 ID:nL6N0QI21V  
    Les pays occidentaux ont averti la Russie de ne pas tenter 
de pénétrer en territoire ukrainien sous couvert d'humanitaire, 
un risque bien présent pour le secrétaire général de l'Otan 
Anders Fogh Rasmussen. 
    Les valeurs biotechnologiques, qui figuraient parmi les plus 
en forme en avant-Bourse, confirment dans l'ensemble leur 
dynamisme dans les premiers échanges.  
    Dans ce segment, Intercept Pharmaceuticals  ICPT.O  flambe 
de plus de 33%, après avoir annoncé lundi que son traitement 
hépatique était efficace au vu des essais cliniques de 
mi-parcours.  
    Leerink est passé de "performance en ligne" à "surperformer" 
sur le titre. RBC et Deutsche Bank ont relevé leur objectif de 
cours. 
    Exact Sciences  EXAS.O  progresse de 11%, après que la Food 
and Drug Administration (FDA) américaine eut homologué son test 
de détection du cancer colorectal.  
    En revanche, Galena Biopharma  GALE.O  décroche de près de 
11% en raison d'une perte plus forte que prévu au deuxième 
trimestre avec des ventes d'Abstral, un traitement des douleurs 
chez les patients atteints d'un cancer, inférieures aux 
attentes.     
 
 (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique 
Tison) 
  
  

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant