Wall Street en embuscade avant Jackson Hole

le
0
WALL STREET DANS L'ATTENTE DU SYMPOSIUM DE JACKSON HOLE
WALL STREET DANS L'ATTENTE DU SYMPOSIUM DE JACKSON HOLE

par Ryan Vlastelica

(Reuters) - La trajectoire du rally est interrompue, mais qu'en est-il de la tendance ? Après six hausses hebdomadaires consécutives, le S&P 500 a enregistré une performance négative la semaine dernière alors que les anticipations d'une action musclée de la Réserve fédérale le mois prochain sont remises en question.

La semaine qui s'ouvre lundi viendra apporter quelques indices sur les chances de voir le rally haussier se poursuivre.

"La trajectoire est interrompue, mais pas la tendance et je pense que le prochain mouvement portera le S&P jusqu'à 1.450 ou 1.500", prédit Mark Arbeter, stratège de Standard & Poor's à New York.

"Les petites et moyennes capitalisations sont proches de plus hauts historiques et s'ils dépassent ces plafonds je pense que cela va vraiment emmener le marché un cran plus haut."

Reste que les indices boursiers risquent de devoir emprunter une route cahoteuse la semaine prochaine dans l'attente du symposium de Jakson Hole qui réunit vendredi les principaux banquiers centraux de la planète.

Les investisseurs attendent d'avoir quelques indices sur la volonté du président de la Réserve fédérale américaine, Ben Bernanke, de lancer un nouveau plan d'assouplissement quantitatif, le QE3.

Le rally affiché par les marchés d'actions américains, ainsi que par leurs homologues européens, repose essentiellement sur l'espoir de voir les banques centrales américaines et européennes "sortir le bazooka" pour relancer la croissance aux Etats-Unis et apaiser la crise en zone euro.

Si, en fin de compte, la déception était en rendez-vous, le rally viendrait à s'arrêter. Cette crainte a d'ailleurs alimenté la semaine dernière l'indice CBOE Vix, présenté comme un thermomètre de la nervosité des marchés, qui a terminé sur une hausse de 13%.

Si beaucoup d'analystes continuent de parier sur un QE3, Ben Bernanke a d'ailleurs indiqué vendredi que la Fed avant suffisamment de marge pour l'entreprendre, quelques obstacles seront à surmonter.

Les déclarations, jeudi, de James Bullard, membre du comité de politique monétaire ne disposant pas du droit de vote, sont venues semer le doute. Selon lui, les chances que la Fed soit disposée à lancer un QE3 ont diminué.

Au cours des six semaines qu'a duré le rally du S&P 500, le plus long enregistré depuis janvier 2011, l'indice a progressé de 4,7%, ce qui laisse entendre qu'un QE3 a déjà été intégré.

"Je pense que c'est intégré, si bien que je ne prévois pas de mouvement spectaculaire si quelque chose est annoncé", a déclaré Michael Matousek de U.S. Global Investors à San Antonio.

"Mais si le statu quo persiste, ce à quoi je m'attends, le risque d'une grosse déception est élevé."

Les volumes d'échanges quotidienS, qui ont atteint ces derniers temps des niveaux parmi les plus faibles enregistrés cette année, risquent de rester peu étoffés dans l'attente de l'ouverture du symposium.

L'événement sera suivi d'un week-end prolongé, le 3 septembre étant férié aux Etats-Unis où l'on célèbre le Labor Day. Les volumes devraient ensuite repartir en hausse avant la tenue, le 6 septembre, de la réunion mensuelle de la BCE, l'une des plus attendue de son histoire.

Le président de l'institution monétaire européenne a promis de faire "tout ce qu'il faudra" pour résoudre la crise de la dette souveraine en zone euro.

La situation sur le front macroéconomique sera s'autant plus suivie de près que la saison des résultats touche à sa fin. Sur les 98% de groupes cotés sur le S&P 500 qui ont déjà publié leurs trimestriels, 67% ont dépassé les attentes, une proportion supérieure à la moyenne à long terme, de 62%.

Il y a toutefois eu d'importantes déconvenues à l'image des chiffres livrés par Hewlett-Packard.

Sur l'agenda des indicateurs, figurent les statistiques sur la confiance et le sentiment du consommateur en août, l'indice PMI de la région de Chicago ainsi que les promesses de ventes dans l'immobilier.

Nicolas Delame pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant