Wall Street: 'Dow' au +haut depuis juillet 2015 avec banques

le
0

(CercleFinance.com) - Avec une envolée de +1,1%, le Dow Jones se hisse au-delà des 17.900Pts, égalant sa meilleure clôture du 3 novembre 2015 et tutoyant en séance des niveaux plus revus depuis le 22 juillet dernier.

Le S&P500 engrange +1% à 2.082Pts et inscrit sa meilleure clôture depuis le 1er décembre, à 2,5% de son record historique absolu du 21 mai 2015, malgré des profits qui ont chuté de plus de 10% en moyenne depuis le printemps 2015.

Et cela s'accompagne d'une 'complaisance' totale des opérateurs, avec un VIX qui plonge de -8% vers 13,60, comme si aucun nuage ne semblait devoir poindre à l'horizon dans un avenir prévisible.

Les avertissements du FMI formulées la veille concernant les 'risques' pesant sur les émergents en général et la Chine en particulier sont complètement oubliés. .

Le 'Dow' et le 'S&P' ont surfé sur la flambée des valeurs bancaires tandis que le Nasdaq qui fonctionne en mode 'full risk-on' grimpe de +1,55% à 4.948 et met le turbo pour rejoindre les 5.000Pts d'ici vendredi (journée des '3 sorcières'), dans le sillage de Micron +7%, Activision +5%, Biomarin +4%, Tripadvisors +3,8%, etc.

Les résultats de JP Morgan sont mauvais, le chiffre d'affaire en nette baisse... mais comme souvent quand il est question de hausse obstinée des indices boursiers, les commentateurs invoquent le 'moins pire que prévu'.

Alors on assiste à des hausses de +5,6% sur Citigroup (pourtant très exposée sur les pétrolières en difficulté), +5,4% sur Régions Financial, +5,3% sur Morgan Stanley, +4,6% sur Mellon et Suntrust, +4,4% sur Keycorp, +4,25% sur JP-Morgan, +3,9% sur Bank of America.

Les chiffres du jour ?

Ils ont été tout simplement ignorés... puisqu'ils n'étaient pas bons: les prix à la production US au titre du mois écoulé ont reculé de -0,1% mais progressent de +0,9% hors énergie ('core') et les ventes de détail s'avèrent très décevantes avec -0,3% en mars (contre +0,1% attendu), suite à une chute inattendue et assez inexpliquée de -2,1% des ventes d'automobiles.

Les stocks des entreprises US reculent de -0,1% en février et les stocks de pétrole ont gonflé de +6,3Mns de barils début avril.

La FED juge dans son 'Beige Book' que les cours du pétrole devraient poursuivre leur appréciation. Elle décèle une appréciation des salaires et entérine le scénario d'un double relèvement des taux en 2016.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant