Wall Street: des investisseurs réticents à prendre position.

le
0

(CercleFinance.com) - Après huit séances consécutives de baisse, Wall Street devrait encore ouvrir en léger repli vendredi matin, les investisseurs étant réticents à prendre position avant l'élection présidentielle américaine.

Une demi-heure avant l'ouverture, les contrats futurs sur les principaux indices perdent autour de 0,1%, prémisse d'une ouverture dans le rouge.

Les chiffres mensuels de l'emploi, habituellement très suivis, n'ont pas réussi à faire pencher la balance d'un côté ou de l'autre en préouverture.

Il est vrai que l'économie américaine a créé 161.000 emplois en octobre, contre 175.000 prévus, un décalage qui ne semble pas remettre en question le scénario d'un relèvement de taux par la Fed au mois de décembre.

Au-delà de la santé du marché du travail, les investisseurs se montrent davantage préoccupés par le nom du futur occupant de la Maison blanche, alors que les deux candidats en lice font jeu égal ou presque dans les intentions de vote à quatre jours du scrutin.

'Le fait que l'on approche de l'élection et que peu sépare actuellement les deux candidats est susceptible de peser encore sur le marché', prévient-on chez ADS Securities.

'Le seul élément qui pourrait soutenir un retournement de tendance à la hausse serait une fin de la glissade des prix du pétrole qui se prolonge depuis plusieurs semaines', indique le broker basé à Londres.

Cela ne semble pas sur le point de se produire. Le WTI américain plie actuellement de 1,1% à 44,2 dollars en réaction à la hausse des stocks américains et à l'anticipation d'un échec des négociations entre les pays de l'Opep.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant