Wall Street: des hésitations après la Banque d'Angleterre.

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street se montre hésitante jeudi matin, le marché ne tirant pas véritablement avantage des mesures de soutien monétaire annoncées plus tôt dans la journée par la Banque d'Angleterre.

En fin de matinée, le Dow Jones reste scotché autour de son point d'équilibre, à 18.351,2 points, tandis que le Nasdaq Composite grignote timidement 0,1% à 5163,6 points.

'L'actualité à l'international est pourtant globalement favorable', commente un spécialiste chez Wells Fargo. 'On a notamment une première baisse de taux au Royaume-Uni depuis 2009, une initiative destinée à limiter les conséquences du Brexit', ajoute-t-il.

Au même titre que les marchés n'avaient pas réagi hier à la publication de l'enquête ADP, les investisseurs n'ont pas davantage sursauté à l'annonce d'une hausse surprise de 3000 postes à 269.000 nouveaux inscrits hebdomadaires au chômage lors de la semaine du 30 juillet.

Les commandes à l'industrie ont, elles, reculé de 1,5% en rythme séquentiel en juin, d'après le Département du Commerce, ce qui n'a suscité guère plus de réaction en début de journée.

Sur le plan des valeurs, Viacom progresse de 0,7% après avoir présenté un bénéfice net ajusté (non GAAP) en baisse de 29% à 419 millions de dollars au titre de son troisième trimestre comptable, soit un peu meilleur que prévu.

Twenty-First Century Fox perd 3,2% après avoir engrangé un bénéfice net de 567 millions de dollars représentant 30 cents par action au titre du deuxième trimestre de son exercice, contre 87 millions de dollars ou quatre cents par action un an auparavant.

Enfin, Walmart recule de 0,2% alors que le Wall Street Journal affirme que le groupe serait en discussions pour racheter Jet.com, une société de distribution sur Internet née il y a un an.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant