Wall Street: de nombreux facteurs de lourdeur.

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street s'est retournée à la baisse mercredi matin, quelques indicateurs économiques décevants étant venus faire de nouveau douter les investisseurs.

En fin de matinée, le Dow Jones cède 0,3% à 16.108,7 points, tandis que le Nasdaq Composite perd 1,3% à 4460,4 points.

Déception la plus notable de cette matinée, l'indice ISM non manufacturier a baissé davantage que prévu en janvier, passant de 55,3 à 53,5.

'Cela renforce très clairement les craintes d'un ralentissement de l'économie américaine à court terme', s'inquiètent les analystes de Natixis.

Son autre expression - le PMI des services compilé par Markit - est lui revenu de 54,3 à 53,2 le mois dernier.

Par ailleurs, les créations d'emplois dans le secteur privé ont chuté à 205.000 le mois dernier, contre 267.000 en décembre 2015.

Côté valeurs, les publications trimestrielles du jour contrastent fortement avec celles, meilleures que prévu intervenues la veille, notamment dans la haute technologie.

Yahoo! décroche ainsi de 7% après avoir fait état d'une perte nette de 4,4 milliards de dollars pour l'exercice écoulé et lancé un vaste plan de restructuration devant se traduire par la suppression de 9000 postes, soit 15% des effectifs.

GM ne s'en sort pas beaucoup mieux (-3,5%) après avoir pourtant annoncé un bénéfice record en 2015 à la faveur de ses bonnes performances en Chine et d'éléments exceptionnels.

Merck lâche 2,4% après avoir dévoilé un bénéfice net en chute de 87% à 976 millions de dollars au titre des trois derniers mois de 2015, soit un BPA de 35 cents.

Dernier facteur de lourdeur, le baril de brut léger américain repasse sous les 30 dollars après l'annonce d'une nouvelle envolée des stocks de pétrole la semaine dernière aux Etats-Unis.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant