Wall Street: dans le vert après les indices manufacturiers.

le
0

(CercleFinance.com) - Après un début de séance dans le rouge au vu du rapport sur l'emploi publié avant l'ouverture, Wall Street est repassé au-dessus de son équilibre à la faveur de données encourageantes concernant le secteur manufacturier.

Une heure et demie après la cloche, le Dow Jones reprend environ 0,3% à 17.730 points, tandis que le S&P500 grappille plus de 0,1% à 2.062 points, et que le Nasdaq Composite gagne 0,4% à 4.888 points.

L'économie américaine a créé un peu plus d'emplois que prévu en mars, d'après le Département du Travail : quelque 215.000 postes non agricoles ont été générés, alors que le consensus en anticipait à peine plus de 200.000.

Le taux de chômage est remonté de 0,1 point à 5%, alors que les économistes l'attendaient stable à 4,9%, mais la hausse du taux de participation au marché du travail (+0,1 point à 63%) traduit un reprise de la recherche d'emploi par des chômeurs auparavant découragés.

La banque française considère qu'après les propos récents de Janet Yellen, au ton accommodant, les chiffres de ce jour ne devraient pas modifier les chances de statu quo lors de la réunion de la Réserve fédérale fin avril.

'Un tel rythme de créations d'emplois peut clairement légitimer une nouvelle hausse de taux à l'occasion de la réunion de juin, qui demeure notre scénario de base', prévient cependant Natixis en réaction à cette publication.

Le secteur manufacturier américain a donné des signaux de redressement pour le mois écoulé, avec une petite hausse de l'indice PMI (+0,2 point à 51,5) et une remontée plus sensible de l'indice ISM (+2,3 points à 51,8).

Côté valeurs, Ford chute de 3% en raison de ventes de véhicules inférieures aux attentes aux Etats-Unis au mois de mars : elles ont progressé de 8% en comparaison annuelle alors que le consensus visait une hausse de 9%.

Toujours dans le secteur automobile, Tesla s'adjuge 2,7% après la présentation par le spécialiste de l'électrique haut de gamme de sa berline Model 3 qui, d'après Elon Musk, a déjà fait l'objet de plus de 115.000 commandes.

BlackBerry dévisse de près de 5% au lendemain de l'annonce, par le groupe canadien de solutions de télécommunication, d'une perte nette ajustée de 18 millions de dollars au titre de son quatrième trimestre 2016.

Mondelez progresse enfin de 1,1% après que le groupe agroalimentaire ait entamé des discussions exclusives avec la société d'investissement française Eurazeo pour lui céder plus d'une dizaine de marques européennes de chocolat et de confiserie.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant