Wall Street: copier/coller de la séance de lundi.

le
0

(CercleFinance.com) - Et voici une séance de mardi en forme de 'lundi bis' avec exactement les mêmes caractéristiques que lundi : carton plein en matière de records (quatre sur quatre) pour les principaux indices de référence, clôture au plus haut, état d'apesanteur des actions par rapport aux marchés obligataires et à la 'force' du dollar (sérieux handicap pour les valeurs exportatrices).

Plus rien ne semble pouvoir arrêter la spirale haussière, laquelle s'inscrit dans un scénario très classique d'arrachage des indices à la hausse avant l'orgie consumériste de Thanksgiving et Black Friday (pour que l'épargnant/actionnaire se sente 'plus riche').

Le Dow Jones (+0,35%) s'est hissé jusque vers 19.044 avant d'en terminer à 19.025, le S&P500 (+0,22%) a culminé à 2.205 pour une clôture à 2.203, le Nasdaq prend 0,33% à 5.386 (non loin du zénith inscrit à 5.392).

Le Russel-2000 aligne une 13ème séance de hausse et un 7ème record absolu consécutif : il a par ailleurs largement dominé les débats avec une hausse résolue de +0,9% à 1.335 (ce qui porte le cumul de gains à +15% en deux semaines).

Et ce mardi, aucune 'stat' n'est venue étayer la hausse, pas d'avantage la hausse du pétrole (en repli de 0,5% à 47,8 dollars), ni la détente des taux (inchangés à 2,313%).

Le marché monte sans réel motif mais il semble comme emporté par un élan irrésistible... qui en réalité s'autoalimente, chaque résistance franchie déclenchant de nouvelles rafales d'achats d'ETF (et très majoritairement d'ETF depuis l'élection de Donald Trump).

Parmi les préoccupations des gérants, il y a une qui commence à dominer : ne pas rester sur la touche en cas de 'rallye de fin d'année'.

D'ailleurs, l'essentiel des achats s'effectue de façon mécaniste dans le cadre de la 'réplication indicielle'.

Parmi les vedettes du jour Dollar Tree s'est envolé de +8,3%, Analog Devices a pris +4,4%, Tesla +3,6%, Verizon et Symantec +2,4%.

Côté replis, Medtronic (n°1 mondial des technologies médicales), a dévissé de -8,76% après avoir publié un chiffre d'affaires décevant.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant