Wall Street: consolide à plat, volatilité écrasée, WTI à 43$

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street a très vite perdu -0,5% ce lundi... et puis, les scores se sont stabilisés durant plus de 6 heures.

Calme plat ou camisole algorithmique... le résultat, ce fut un Nasdaq (-0,05%) oscillant entre 5.803 et 5.095 durant toute la séance, soit 0,2% de volatilité.

Le 'S&P' a lâché -0,3% dans le sillage des valeurs du secteur 'énergie' et des groupes pétroliers alors que le baril de 'WTI' (-2,5%) est tombé à son plus bas niveaux depuis fin avril/début mai.

Lourd repli de Chesapeake -4,5%, Devon -4,4%, Newfield -4,3%, Nal Oilwell -3%, Halliburton -2,9%, Murphy Oil -2,4%.

Le Dow Jones a perdu 0,42% dans le sillage Chevron (-2,4%) et Exxon (-1,9%).

Le Nasdaq Composite n'a presque rien lâché grâce à Micron qui a pris +6%, les 'biotechs' s'adjugeant +2% en moyenne.

C'est Yahoo qui a fini lanterne rouge du Nasdaq-100 avec -2,7%, Apple a perdu -1,35% à la veille de ses résultats, victime d'une dégradation d'un courtier.

Si ce lundi se termine sur un repli, la tendance haussière n'est en rien menacée et les marchés demeurent convaincus que les banques centrales continueront de tout faire pour les soutenir, coûte que coûte, et peu importe que cela n'ai aucun effet sur l'économie réelle (la FED communiquera ce mercredi, la BoJ vendredi).

En ce qui concerne les trimestriels, aucune mauvaise surprise à redouter: le 'moins pire que prévu' sera systématiquement au rendez-vous comme il l'est depuis 15 jours, avec 70% de 'bonnes surprises'.

Cela s'appelle 'le pilotage des anticipations'... mais le décalage entre les résultats annoncés -et ceux connus des initiés- est de plus en plus outrancier, afin de ne jamais décevoir.

Parmi les résultats les plus attendus aux Etats-Unis d'ici 48H: Caterpillar, McDonald's, Apple, Facebook, Alphabet, ExxonMobil, etc.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant