Wall Street: consolidation marginale, Apple pèse sur Nasdaq.

le
0

(CercleFinance.com) - Et de 43 ! Wall Street clôture pour une 43ème séance consécutive sur un score étriqué, avec un Dow Jones qui s'effrite de -0,25%, à 18.480 (aucun danger pour les supports court terme), le 'S&P' s'effrite de -0,22% et la Nasdaq lâche -0,45% à 5.259, au lendemain de l'inscription d'un double record absolu de séance et de clôture (à 5.284).

Le recul des 3 principaux indices est largement imputable -non pas à une prestation décevant de Mario Draghi et aux perspectives d'inflation et d'emploi médiocres évoquées par la BCE- mais au repli de -2,6% du titre Apple, au lendemain de sa 'keynote' (présentation de l'i-Watch II et de l'i-Phone 7) qui fait de moins en moins de 'buzz'.

Plus troublant, Apple s'abstient de communiquer sur le montant des 'précommandes', contrairement à la tradition. Apple usait et abusait de la stratégie de la 'rupture de stock'. Mais la ficelle est un peu usée car tout le monde a bien compris depuis des années qu'Apple organisait délibérément la pénurie pour jouer sur le registre du 'victime de son succès'.

Chez ses concurrents Samsung ou Huawei, qui commercialisent par millions des smartphones haut de gamme à des prix comparables, la pénurie est l'exception.

Mais Wall Street aurait pu subir une repli plus marqué (de -0,5%, le maximum admis depuis le 14 juillet dernier) s'il ne s'était produit un rebond de plus de 4% des cours du pétrole après l'annonce d'une baisse d'ampleur inattendue (-14,2Mns barils) des stocks de pétrole aux Etats-Unis (nombreuses fermetures d'installations offshore avec le retour des ouragans de fin d'été).

Les valeurs pétrolières ont surperformé (+2% en moyenne) avec des écarts de +13,% sur Chesapeake, +9% sur Diamond Offshore, +6,7% sur Marathoh et Murphy Oil, +5,5% sur Transocean, +5% sur Noble, +4,4% sur Conoco-Philips, +3,3% sur Anadarko, Nal Oilwell, etc.

Côté replis, Twitter a chuté de près de -6% à 18,70$: le marché espérait une cession mais le Jack Dorsey s'accroche et devrait obtenir un délai supplémentaire pour mener à bien son plan de transformation... qui ne convainc pas Wall Street.

D'autres dégagements ont pesé sur Cognizant -3,8%, Macy's -3,2%, Viacom -2,5%, Coach -2%, Yum!Brand et Ralf Lauren -1,9%... et Tractor Supply finissait bon dernier avec -16,9%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant