Wall Street clôture en hausse, espoir sur la Grèce

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

par Tanya Agrawal

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé en hausse mercredi dans l'espoir que la Grèce échappe au défaut de paiement et après des indicateurs montrant que l'économie américaine tend à retrouver son dynamisme après le coup d'arrêt du premier trimestre.

L'indice Dow Jones a pris 64,33 points, soit 0,36%, à 18.076,27 points. Le S&P-500, plus large, a gagné 4,47 points, soit 0,21%, à 2.114,07 points. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 22,71 points (+0,45%) à 5.099,23 points.

Les créanciers de la Grèce doivent présenter dans la soirée à la Grèce un projet d'accord sur sa dette, censé mettre fin aux spéculations autour d'une sortie d'Athènes de la zone euro et éloigner le spectre d'un défaut. Le Premier ministre grec Alexis Tsipras est arrivé vers 19h00 GMT à Bruxelles.

"La Grèce mène le sentiment de marché aujourd'hui", a souligné Marshall Gause de Geneva Fund Partners. "Sachant que le risque grec commence à diminuer sensiblement, les investisseurs replacent de l'argent sur les marchés d'actions."

La tendance a également été soutenue par les annonces d'une forte baisse du déficit commercial américain en avril, après son augmentation en mars, et du plus grand nombre de créations d'emplois en mai depuis janvier.

Les investisseurs surveillent de près les indicateurs de conjoncture pour tenter de se faire une idée du calendrier de relèvement des taux de la Réserve fédérale américaine.

Les gains se sont accentués après la publication par la Réserve fédérale dans son "Livre beige" de perspectives jugées plutôt encourageantes pour l'économie américaine.

Dans son rapport sur la conjoncture, rédigé sur la base des informations transmises par l'ensemble des grands districts de la banque centrale, la Fed a dit que l'activité économique a crû entre début avril et fin mai et devrait continuer à croître à un rythme "modeste" à "modéré", quoique freiné par la baisse des investissements pétroliers et gaziers.

Les services collectifs ont perdu 1,4% en réaction à la hausse des rendements des obligations du Trésor américain à un pic de trois semaines après le chiffre sur l'emploi.

Aux valeurs individuelles, Synchronoss Technologies a fait un bond en avant de 15,26%. L'éditeur de logiciels envisage une vente qui pourrait le valoriser à plus de deux milliards de dollars, rapporte le Wall Street Journal.

AT&T a gagné 1,95%. L'intermédiaire Jefferies a relevé son objectif de cours sur la valeur de 39 à 40 dollars.

Wendy's a progressé de 3,33%. La chaîne de restauration rapide a annoncé un programme de rachat d'actions de 1,4 milliard de dollars d'ici la fin 2016.

Linkedin s'est adjugé 4,12% sur des rumeurs selon lesquelles l'investisseur activiste Carl Icahn pourrait acheter des titres du réseau professionnel. Par ailleurs, JP Morgan a ajouté le titre à sa liste de valeurs américaines préférées.

(Juliette Rouillon pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant