Wall Street cède 1,96% après des indicateurs médiocres

le
0
Wall Street cède 1,96% après des indicateurs médiocres
Wall Street cède 1,96% après des indicateurs médiocres

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en baisse jeudi, les investisseurs sanctionnant la publication d'indicateurs jugés médiocres en Chine, en Europe et aux Etats-Unis, qui alimentent les craintes d'un ralentissement économique mondial.

La croissance du secteur manufacturier américain a ralenti en juin à son rythme le plus marqué en 11 mois, sous le coup d'une diminution du nombre d'embauches, montre une enquête de Markit.

Cette statistique a occulté le léger recul des inscriptions hebdomadaires au chômage lors de la semaine au 16 juin, selon les chiffres du département du Travail.

Les investisseurs avaient également les yeux braqués sur la zone euro, où le ralentissement de l'activité dans le secteur privé s'est confirmé au mois de juin, l'activité manufacturière ayant à nouveau reculé, selon les indices PMI des directeurs d'achat calculés par Markit.

En Chine, la contraction de l'activité manufacturière a été s'accentuée en juin, les commandes à l'exportation tombant à un plus bas depuis début 2009, d'après la version préliminaire de l'indice HSBC du secteur manufacturier.

Le Dow Jones des 30 valeurs industrielles américaines a perdu 1,96%, 250,82 points, à 12.573,57 points, le Standard & Poor's 500, indice de référence des gérants de fonds, a cédé 2,23%, 30,18 points, à 1.325,51 points et le Nasdaq, à forte pondération technologique, a abandonné 2,44%, 71,36 points, à 2.859,09 points.

"Les marchés s'inquiètent du ralentissement, non seulement avec les chiffres américains, mais aussi avec ceux du monde entier", a commenté Jeffrey Saut de Raymond James Financial.

"Le marché était sur-acheté depuis quelques jours et cela (les indicateurs) ont donné une bonne excuse pour passer à la vente."

Le repli s'est accéléré après que Goldman Sachs a recommandé à ses clients de prendre des positions courtes sur le S&P 500, disant s'attendre à ce que l'indice recule jusqu'aux alentours de 1.285, environ 5% de moins qu'actuellement.

Aux valeurs, les titres liés au secteur des semi-conducteurs ont pesé sur le Nasdaq après l'annonce par Micron Technology (-7,76%) d'une quatrième perte nette trimestrielle consécutive.

L'indice sectoriel PHLX a cédé 4,09%.

En baisse, également, on retrouve Philip Morris (-3,28%) sanctionné après la publication de prévisions inférieures aux attentes des analystes. Le cigarettier a invoqué les conséquences de la hausse du tabac.

Quant aux bancaires, elles ont pâti d'informations faisant état de l'imminence d'une annonce de Moody's sur les notes de banques d'importance systémique. JPMorgan a cédé 2,58%, Bank of America -3,93% et Citigroup -3,57%.

A rebours de la tendance, Onyx Pharmaceutical a bondi de 43% après un avis favorables des autorités sanitaires américaines sur un de ses traitements contre le cancer.

Angela Moon, Nicolas Delame pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant