Wall Street bondit proche d'un record après la victoire de Trump

le
0

Wall Street a déjoué la plupart des pronostics mercredi en réagissant par une nette hausse à l'élection de Donald Trump à la présidence américaine, au point de presque battre un record: le Dow Jones a pris 1,40% et le Nasdaq 1,11%.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a gagné 256,95 points à 18.589,69 points, à une cinquantaine de points de son record de clôture, et le Nasdaq, à dominante technologique, 57,58 points à 5.251,07 points. L'indice élargi S&P 500 a avancé de 23,70 points, soit 1,11%, à 2.163,26 points.

"C'est une réaction particulièrement inattendue pour la Bourse (...) qui essaie de digérer les ramifications de la victoire inattendue de Trump", a reconnu David Levy, de First Republic Advisors.

Depuis mardi soir et la fin des élections américaines, les marchés évoluent sur des "montagnes russes", a-t-il rappelé.

Les places mondiales, sur lesquels les investisseurs affichaient une large préférence à l'idée d'une victoire de la démocrate Hillary Clinton, ont d'abord chuté, comme se concrétisait l'élection imprévue de M. Trump, mais Wall Street a rapidement trouvé de l'élan après quelques hésitations à l'ouverture et n'a ensuite fait qu'accélérer.

"On est désormais fixés... Même si beaucoup d'investisseurs ne sont pas satisfaits du vainqueur", a résumé Sam Stovall. "C'est une bonne occasion de passer à l'achat. Beaucoup de gens avaient recommandé de profiter de la baisse."

Le renversement était sensible sur d'autres actifs. Traditionnelle valeur refuge, le marché obligataire s'effondrait après avoir bondi dans la nuit: vers 21H30 GMT, le rendement des bons du Trésor à 10 ans bondissait à 2,070% contre 1,858% mardi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,862%, contre 2,619% précédemment.

A l'inverse, après avoir dévissé, le dollar rebondissait face à l'euro, s'affichant à 1,0911 dollar pour un euro pour 1,1020 dollar la veille au soir.

Parmi les éléments susceptibles de rassurer les investisseurs, qui digèrent par ailleurs une victoire des républicains aux législatives organisées parallèlement, les observateurs citaient la volonté de M. Trump d'investir dans les infrastructures, ainsi que l'éloignement du risque constitué par une présidence Clinton pour des secteurs particuliers comme les laboratoires pharmaceutiques.

"Désormais, la Bourse essaie de voir qui sont les gagnants et les perdants et cela va continuer lors des prochaines séances", a conclu M. Levy. "Mais, pour le moment, c'est une réaction très positive."

- Les banques bondissent -

Parmi les valeurs, le secteur pharmaceutique se montrait florissant: Merck a gagné 6,07% à 64,18 dollars et Bristol-Myers Squibb 5,91% à 56,30 dollars.

Les titres liés au secteur de la défense profitaient également du sentiment d'incertitude éveillé par la victoire de M. Trump: Raytheon a bondi de 7,47% à 146,71 dollars et Lockheed Martin de 5,97% à 253,46 dollars.

Le secteur financier était aussi en forme, voyant disparaître le risque d'un resserrement des régulations en cas de victoire démocrate: JPMorgan a pris 4,60% à 73,25 dollars, Goldman Sachs 5,89% à 192,63 dollars et Wells Fargo 5,38% à 47,99 dollars.

De façon plus spécifique, les actions des exploitants de prisons privées Corrections Corp et GEO, qui avaient chuté cette année à la suite de la décision des autorités américaines de rompre leurs contrats, se sont respectivement envolés de 43,13% à 20,31 dollars et 21,27% à 28,96 dollars, la politique de M. Trump s'annonçant plus favorable pour eux.

Quelques entreprises faisaient par ailleurs face à une actualité leur étant particulière, comme le groupe de médias Viacom, qui a pris 1,69% à 37,98 dollars malgré l'annonce d'un chiffre d'affaires trimestriel jugé décevant.

Dish Network, spécialiste de la télévision par satellite , a gagné 2,21% à 57,93 dollars après avoir nettement fait progresser son bénéfice net au dernier trimestre.

Le site d'avis en ligne TripAdvisor a chuté de 16,59% à 52,63 dollars après avoir considérablement déçu les investisseurs par une faible progression de ses ventes trimestrielles.

jdy/jld/pb


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant