Wall Street: baisse limitée, repli ciblant les pétrolières.

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street finit en repli mais rien de spectaculaire : la baisse a été provoquée essentiellement par le repli des valeurs énergétiques, affectées par le décrochage du pétrole sous les 43$ sur le NYMEX.

Un 'pullback' bienvenu, expliquent déjà certains opérateurs au lendemain de l'inscription de nouveaux records alors que le marché apparaît chèrement valorisé.

Le Dow Jones tient bon avec -0,3%, mais le S&P500 plus sensible au repli du compartiment 'énergie' perd -0,7%, et le Nasdaq, non concerné par les valeurs pétrolières, finit cependant lanterne rouge avec -0,8%.

La chute de l'or noir s'explique par la surproduction américaine et la crainte que les rivalités au Proche-Orient (Arabie et Emirats contre Qatar, Iran, Turquie) ne conduisent les protagonistes à s'affranchir des accords d'Alger de novembre 2016.

Parmi les producteurs d'énergie, Occidental Petroleum perd -2%, Noble -2,3%, Marathon Oil -3,2%, Transocean -4,2%, Oneok -5,4%.

La distribution a encore subi des dégagements avec Ross Stores -4,6%, Nordstrom -4%.

Le Nasdaq a subi le repli de KLA, Comcast et Viacom -3,4%, Fastenal -3,2%, Intel -1,8%, Qualcomm -1,4%, Microsoft -1,3%.

Quelques 'biotechs' ont résisté : Celgene +0,9%, Biomarin +1,1%, Gilead +1,2%, Biogen +2,1%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant