Wall Street: attentisme d'avant FED, S&P plombé par pétrole.

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street en termine sur une note très indécise à l'issue d'une séance caractérisée par un effondrement de la volatilité, les écarts en valeur absolue n'ayant jamais dépassé 0,6% entre les extrêmes du jour.

La lourdeur initiale s'expliquait aisément par la rechute de -3% du baril de WTI vers 37$ (et 37,3$ au final) mais les indices US s'en sont affranchi en seconde partie de séance, avant de succomber à une petite vague de prises de bénéfices au coup de cloche final.

Le Dow Jones grappille 0,09% à 17.230, le Nasdaq 0,04% mais c'est compensé par le repli du 'S&P' de -0,13%.

Mais ce score négatif n'est pas représentatif de la tendance générale puisque ce sont les pétrolières qui ont fait la différence et plombé l'indice large avec des replis supérieurs à -6,5% sur Southwestern Energy, -5,8% sur Chesapeake, Baker Hugues -4,2%, Diamond Offshore -2,5%, Ensco et Schlumberger -2,1%.

Peu d'écarts spectaculaires parmi les valeurs les plus volatiles du Nasdaq avec à la hausse: Tripadvisors +4,5%, Activision +2,8%, Cognizant +2%.

A la baisse Alexion -3,4%, Seagate -2,2%, Micron -2,1%, Allergan -2%.

Pour résumer l'ambiance et expliquer le profil ultraplat de la séance: l'attentisme dominait à 48H du communiqué final de la FED. La conférence de presse de la présidente de la Fed Janet Yellen permettra certainement de la questionner sur l'éventuel durcissement de la politique monétaire et les conditions peuvent préfigurer une nouvelle hausse des taux d'intérêt.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant