Wall Street attendue en hausse de 5% en 2016

le
1
WALL STREET ATTENDUE EN HAUSSE DE 5% EN 2016
WALL STREET ATTENDUE EN HAUSSE DE 5% EN 2016

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - Une faible progression en 2015 et les attentes d'une amélioration de la croissance des profits des entreprises américaines pourraient permettre à Wall Street de poursuivre son mouvement haussier l'année prochaine mais la progression de son indice phare ne sera que de 5%, selon une enquête réalisée par Reuters.

La hausse des taux d'intérêt, à la suite du premier relèvement par la Réserve fédérale américaine de ses taux directeurs attendu mercredi, et une croissance mondiale atone représentent les deux risques les plus significatifs entourant cette prévision pourtant prudente, ont prévenu les stratèges interrogés.

L'indice S&P 500 est attendu à 2.207 points à la fin 2016, selon la médiane des prévisions des 46 analystes interrogés la semaine dernière. Il s'établirait ainsi 10% au-dessus de son niveau de clôture de vendredi à 2.012,37 points et 5% au-dessus de son niveau attendu à la fin de cette année.

A trois semaines de cette échéance, le S&P 500 est en baisse d'un peu plus de 2% par rapport à son niveau de la fin 2014. Les analystes s'attendent à ce qu'il termine 2015 à 2.100 points, ce qui représenterait une hausse de 2% sur l'année, soit la plus faible progression annuelle depuis 2011, qui avait été quasiment étale.

"Nous pensons que la hausse du marché va continuer mais nous sommes plus avancés dans le cycle et les rendements que nous attendons sont plus faibles que ce que nous aurions pu avoir plus tôt dans le cycle", a dit Jill Carey Hall (Bank of America Merrill Lynch).

A l'instar d'autres analystes, elle pense que l'amélioration de la croissance des profits soutiendra le marché l'année prochaine.

SURPRISES PAS EXCLUES

Les profits des entreprises du S&P 500 sont attendus en hausse de 8,3% l'an prochain contre +0,3% cette année, selon des données de Thomson Reuters.

Le ratio de capitalisation des bénéfices prévisionnels ressort ainsi à 16,7, toujours au-dessus de sa moyenne de long terme d'environ 15, selon les données de Thomson Reuters.

"Le potentiel de hausse du S&P 500 sera étroitement lié à la réalisation de la croissance des bénéfices", écrivent les stratèges de JP Morgan dans leurs Perspectives 2016, ajoutant que le secteur de l'énergie devrait moins peser sur la tendance pour autant que les cours du pétrole arrêtent de chuter.

Les stratèges interrogés s'attendent à ce que la première hausse par la Réserve fédérale de ses taux directeurs se traduise par une volatilité accrue, même si la plupart des intervenants ont intégré la perspective qu'elle intervienne mercredi.

Si la Fed relève ses taux plus rapidement que prévu, cela pénalisera la consommation et l'investissement des entreprises, préviennent-ils. Cela devrait aussi pousser encore à la hausse le dollar, dont l'appréciation a déjà pesé sur la performance des firmes exportatrices.

Le ralentissement de la croissance chinoise, une nouvelle dégradation de la situation au Moyen-Orient et une augmentation des attaques terroristes figurent parmi les principaux risques cités par les stratèges pour l'année prochaine.

Ils anticipent toutefois une surperformance des valeurs de croissance, y compris des financières, dont le sous-indice est en baisse d'environ 5% depuis le début de l'année.

"Les profits dans le secteur financier pourraient surprendre positivement l'année prochaine. Des taux en hausse se traduisent généralement par des marges plus élevées, ce qui dans l'environnement actuel devrait se retrouver assez directement dans les profits", dit Peter Tuz, président de Chase Investment Counsel.

(Marc Joanny pour le service en français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • tmf43 il y a 12 mois

    J'ai une grande admiration pour tous ces gourous qui connaissent le futur cours au 31/12/2016. Je voudrais simplement connaître celui de demain. C'est possible ?