Wall Street a subi des prises de bénéfice avant la Fed

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en baisse lundi, sur des prises de bénéfice dans l'attente de la réunion monétaire de la Réserve fédérale mercredi et jeudi.

Le Dow Jones perd 52,35 points (-0,39%) à 13.254,29. Le S&P-500 cède 8,84 points (-0,61%) à 1.429,08. Le Nasdaq Composite abandonne 32,40 points (-1,03%) à 3.104,02.

La banque centrale dira jeudi si elle s'engage dans un nouveau programme d'assouplissement quantitatif (QE3) pour maintenir les taux bas, la Bourse espérant en l'affirmative.

Wall Street s'est appuyée, ces dernières semaines, sur l'espoir que la Réserve fédérale et la Banque centrale européenne (BCE) allaient s'engager résolument dans le combat contre la crise. Une statistique de l'emploi américaine décevante vendredi dernier ne fait qu'entretenir ces attentes.

L'indice S&P-500 a gagné 2,2% la semaine passée, à des niveaux inédits depuis près de cinq ans, et le Nasdaq a inscrit un sommet de 12 ans, poussant les investisseurs à prendre leur bénéfice sur quelques grosses capitalisations qui ont eu un bon comportement tout au long de l'année.

Une mauvaise statistique commerciale chinoise a pesé sur certains valeurs, dont les high techs, ce qui explique que le Nasdaq ait accusé le plus net recul de plus de 1%.

"Le marché marque une pause aujourd'hui, attendant des nouvelles positives d'Europe et de la Fed", a dite Joe Benanti (Rosenblatt Securities).

"Le marché est en mode attentiste en ce début de semaine", note Jim Awad (Zephyr Management). "On dira que les marchés ont beaucoup monté et qu'à court terme le risque est orienté à la baisse".

Le marché se prépare également à la décision que doit rendre la cour constitutionnelle de Karlsruhe mercredi, sur la légalité du Mécanisme européen de stabilité (MES).

Aux valeurs, American International Group a cédé 2,03% à 33,3 dollars. Le Trésor américain a fait savoir qu'il vendrait l'essentiel de sa participation dans l'assureur, faisant de Washington un actionnaire minoritaire pour la première fois depuis son renflouement public voici quatre ans.

Plains Exploration & Production a chuté de 10,5% à 36,09 dollars. PXP a annoncé lundi racheter les parts de BP dans plusieurs gisements du golfe du Mexique pour un montant de 5,5 milliards de dollars.

Aux high techs, Intel a perdu 3,8% à 23,26 dollars, plusieurs courtiers ayant révisé à la baisse leurs prévisions de cours. Apple, première capitalisation boursière mondiale, a cédé 2,6% à 662,74 dollars.

Aleksandra Michalska, Wilfrid Exbrayat pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant