Wall Street a rendez-vous avec les «quatre sorcières»

le
0
Cet événement qui survient quatre fois par an (mars, juin, septembre et décembre) désigne l'expiration de quatre types de contrats. Une journée qui débouche le plus souvent par un gonflement des volumes de transactions.

C'est le jour qui rend tout le monde nerveux, aussi bien les opérateurs de marché (traders, NDLR) que les investisseurs. Vendredi se produira le phénomène des «quatre sorcières». Cet événement survient quatre fois par an (mars, juin, septembre et décembre) et désigne l'expiration de quatre types de contrats: un contrat d'option d'actions et un contrat d'options d'indices, un contrat à terme d'actions et un contrat à terme d'indices. Pourquoi désigner ces échéances par le mot «sorcière» ? «Le terme «sorcière» viendrait de la crainte des investisseurs de voir le marché baisser avec les expirations, affirme Renaud Murail, gérant de portefeuille de Barclays Bourse. Cependant, on ne peut pas dire qu'une tendance baissière récurrente se dégage réellement à cette date». La réalité boursière de ces fins d'après-midi «ensorcelées» ne semblerait donc pas à la hauteur des croyances.

Hausse des volumes attendue

Quoi qu'il en soit, Wall Street risque de con

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant