Wall Street a profité des chiffres de l'emploi US

le
2
WALL STREET A PROFITÉ DES CHIFFRES DE L'EMPLOI US
WALL STREET A PROFITÉ DES CHIFFRES DE L'EMPLOI US

par Chuck Mikolajczak

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en hausse modérée vendredi, portée par des chiffres de l'emploi pour le mois de juin aux Etats-Unis meilleurs que prévu, tandis que le Nasdaq a tiré parti de la bonne tenue des valeurs technologiques, qui poursuivent leur mouvement de yoyo avec cette fois un gain de quelque 1,25%.

L'indice Dow Jones a gagné 0,44%, soit 94,30 points, à 21.414,34. Le S&P-500, plus large, a pris 15,43 points, soit +0,64%, à 2.425,18. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 63,62 points (+1,04%) à 6.153,08.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow Jones affiche une hausse de 0,30%, le S&P 500 un gain de 0,07% et le Nasdaq Composite une progression de 0,21%.

Le nombre de créations d'emplois a augmenté plus que prévu en juin aux Etats-Unis, avec un temps de travail un peu plus élevé, signes d'un marché du travail vigoureux qui pourraient conforter la volonté de la Réserve fédérale de réaliser une troisième hausse de taux cette année malgré une inflation faible.

La bonne tenue du marché du travail pourrait également inciter la Fed à commencer à réduire son bilan, qui contient actuellement 4.200 milliards de dollars d'actifs, malgré l'incertitude sur les perspectives en matière d'inflation.

La Fed a relevé son taux de référence en juin pour la deuxième fois cette année. Mais avec une inflation en mai en dessous de l'objectif de 2% de la Fed, les économistes n'attendent pas de nouvelle hausse des taux avant décembre.

"Il n'y a rien dans les chiffres de l'emploi qui pourrait conduire la Fed à dévier de la voie d'une hausse des taux de plus cette année et, peut-être, d'une annonce en septembre sur la réduction du bilan", a déclaré Sean Lynch, co-responsable de la stratégie actions chez Wells Fargo Investment Institute.

REMONTÉE DU COMPARTIMENT TECHNOLOGIQUE

Le secteur technologique a enregistré la plus forte hausse du jour, poursuivant son évolution en dents de scie après avoir perdu 0,86% jeudi, gagné 1,04% mercredi et perdu 0,85% lundi.

Sur l'ensemble de la semaine, il reprend finalement 0,56% après avoir plongé de 2,88% la semaine précédente. Depuis le début de l'année, le compartiment reste en hausse de 17,03%, soit la meilleure performance sectorielle à stade de 2017.

Le titre McDonald's a affiché la plus forte progression du Dow Jones avec un gain de 2,08% à 156,27 dollars tandis que l'action Goldmans Sachs a subi le repli le plus marqué de l'indice, avec un recul de 0,62%.

Tesla a mis fin à trois baisses prononcées de suite, gagnant 1,42% à 313,22 dollars, après que le fabricant de voitures électriques haut de gamme a dit que 3.500 véhicules avaient été en passe d'être livrés à la fin du deuxième trimestre et qu'ils seront donc comptabilisés comme des livraisons au troisième.

La valeur a perdu 13,4% sur l'ensemble de la semaine, en raison notamment du mauvais accueil réservé aux chiffres de livraisons du premier semestre.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • guerber3 il y a 3 mois

    Et de plus tout est manipulation par la FED et compères...!

  • angel001 il y a 3 mois

    C'est marrant en Europe, quand on attend les US on stagne ou on baisse.... Quand on a les US, on baisse beaucoup si c'est mauvais, et un peu si c'est bon. Pendant ce temps, les us montent un peu si c'est bon, et beaucoup si c'est mauvais.... L'art du contre-pied selon mister robot.... No comment sur la bulle anglo-saxonne