Wall Street a encore enregistré des records en séance

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

par Luke Swiderski

NEW YORK (Reuters) - Pour la troisième séance de suite, le Dow Jones et le S&P 500 ont inscrit de nouveaux records en séance vendredi, toujours portés par l'engagement de Janet Yellen, choisie par Barack Obama pour remplacer Ben Bernanke à la tête de la Réserve fédérale américaine, en faveur du maintien d'une politique monétaire ultra-accommodante.

Les prises de participations d'investisseurs de premier plan dans plusieurs grands noms de la cote ont également soutenu la cote.

L'indice Dow Jones a gagné 0,54%, soit 85,48 points, à 15.961,70. Le S&P-500, plus large, a pris 7,56 points, soit 0,42%, à 1.798,18. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 13,23 points (+0,33%) à 3.985,97.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow a avancé de 1,3%, le S&P de 1,6% et le Nasdaq de 1,7%. Les deux premiers indices, avec de nouveaux records à respectivement 15.962,98 et 1.798,22 points, ont enchaîne leurs sixièmes gains hebdomadaires d'affilée. De son côté, le Nasdaq Composite est proche d'un pic de 13 ans.

Malgré la hausse de près de 22% pour le Dow depuis le début de l'année, le bond de plus 26% du S&P 500 sur la même période et le gain de 32% du Nasdaq - progression du marché essentiellement alimentée par le programme d'assouplissement quantitatif - certains investisseurs sont d'avis que Wall Street ne va pas en rester là.

"Tout le monde semble penser que le marché actions va poursuivre sa hausse jusqu'à la fin de l'année (...) les petits porteurs font leur retour et cela offre un soutien important", a estimé Brad McMillan, chargé des investissements chez Commonwealth Financial.

Interrogée par des membres de la commission bancaire de la chambre haute, la vice-présidente de la Fed a clairement laissé entendre que la banque centrale poursuivrait ses 85 milliards d'euros de rachats d'actifs mensuels, tant que ses dirigeants ne seraient pas assurés que la reprise est suffisamment solide pour favoriser la création d'emploi.

Le titre J.C Penney a progressé de 3,9% à 9,03 dollars après qu'un certain nombre de hedge funds, faisant le parti que l'opérateur de grands magasins en difficulté va se tirer d'affaire, ont annoncé avoir pris des participations dans le groupe.

Dans le même ordre d'idée, l'action ExxonMobil a gagné 2,2% à 95,27 dollars à la suite de l'annonce faite jeudi par Berkshire Hathaway, le véhicule d'investissement du milliardaire Warren Buffett, qu'il avait acheté pour 3,45 milliards de dollars de titres du géant pétrolier.

Enfin FedEx a avancé de 1,62% à 138,65 dollars au vu d'avis boursiers montrant que des fonds tels Third Point LLC, Soros Fund Management ou encore Paulson & Co avaient acheté des actions du numéro deux mondial de la messagerie.

Benoit Van Overstraeten pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant