Wall Street à de nouveaux plus hauts avec bancaires et techs

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

par Rodrigo Campos

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé la séance de lundi en hausse, le Dow Jones et le S&P établissant de nouveaux records de clôture, portés par les résultats supérieurs aux attentes de Bank of America et par l'offre d'achat de SoftBank sur le concepteur britannique de puces ARM Holdings.

Bank of America a annoncé un bénéfice trimestriel en baisse de 19,4% mais supérieur aux attentes, permettant à son action de gagner 3,29% et de faire progresser l'indice sectoriel des financières de 0,36%.

L'OPA de 24,3 milliards de livres (29,1 milliards d'euros) de SoftBank sur ARM a quant à elle stimulé le compartiment des valeurs technologiques, dont l'indice a gagné 0,73%.

L'indice Dow Jones a gagné 16,50 points (0,09%) à 18.553,05 points. Le S&P-500, plus large, a progressé de 5,15 points (0,24%) à 2.166,89. Le Nasdaq Composite a pris de son côté 4 points (0,09%) à 5.029,59.

"Les marchés seront orientés par les résultats de sociétés, les questions géopolitiques passant au second plan pour le moment", a dit Peter Cardillo, économiste de First Standard Financial.

Les analystes pensent que les bénéfices des sociétés constituant l'indice Standard & Poor's 500 auront diminué de 4,7% au deuxième trimestre, au vu de données de Thomson Reuters, soit un peu moins que la baisse de 5% anticipée avant que la saison ne débute et constatés au premier trimestre.

Ils prévoient pour le troisième trimestre une maigre croissance de ces mêmes bénéfices, de 1,5%. Le pourcentage attendu était de 2,4% avant que les Britanniques ne décident par référendum de quitter l'Union européenne le 23 juin dernier.

Monsanto a terminé en hausse de près de 2,9%. Le groupe négocie un accord de confidentialité avec l'allemand Bayer qui a relevé son offre sur sa cible à plus de 64 milliards de dollars la semaine dernière, a dit une source au fait du dossier à Reuters.

Le net recul des cours pétroliers a cependant pesé sur les valeurs de l'énergie, une hausse des stocks de brut et de produits raffinés faisant craindre que l'engorgement du marché ne s'aggrave.

Parmi les baisses, le deuxième fabricant américain de jouets Hasbro a freiné la progression de Wall Street en perdant 6,64%. Alors que ses résultats ont été meilleurs que prévu, les traders ont apparemment surtout retenu le fait que les ventes de jouets destinés aux garçons ont ralenti. Son concurrent Mattel a terminé en baisse de 1%.

Après la clôture, Netflix a fait état d'une hausse inférieure aux attentes de ses nouveaux abonnés aux deuxième trimestre aux Etats-Unis comme à l'international sanctionnée par une chute de 14,5% dans les échanges hors marché.

IBM, qui a publié un chiffre d'affaires trimestriel en baisse mais supérieur aux attentes, était en hausse d'un peu plus de 1% dans les transactions hors marché.

(Wilfrid Exbrayat et Marc Joanny pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant