Wall Street a besoin de bonnes nouvelles pour résister

le
0

Les investisseurs friands d'indicateurs économiques seront comblés cette semaine. Voilà qui compense le vide né de la fin de la saison des résultats trimestriels. Wall Street qui a remarquablement bien résisté au gain de 20% des cours du pétrole la semaine dernière, en perdant moins de 2%, a besoin d'entretenir son optimisme avec des signes concrets de poursuite de l'expansion. Même après cette mini-correction, les cours restent 25% plus élevés que début septembre.

Dès lundi, l'indice des directeurs d'achat de Chicago donnera une idée de la solidité de la croissance dans le Midwest. Vendredi la semaine s'achèvera en apothéose: les chiffres de l'emploi et du chômage de février diront si l'accélération de l'embauche, tant attendue, se manifeste enfin.

Comme toujours il faudra prêter attention à la révision de l'estimation des créations d'emplois en janvier, voire en décembre. Depuis plusieurs mois ces révisions sont systématiquement favorables. Les 36.000 cr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux