Wall Street: +0,1% in extremis, dopé par secteur 'biotechs

le
0

(CercleFinance.com) - Pas de record historique pour couronner cette fin de semaine sous 'camisole algorithmique' avant un weekend de 3 jours ?

Et bien si en fait, mais pas un record algébrique classique puisqu'il s'agit d'un record d'une autre nature: celui de la plus faible volatilité indicielle durant 6 heures et 20 minutes avec 0,15% de variation en valeur absolue pour le Dow Jones et le 'S&P'.

Une petite accélération haussière est survenue à 10 minutes de la clôture qui porte la volatilité à 0,2% pour les 2 indices 'historiques' et 0,3% pour le Nasdaq (soit les plus étroites fluctuations observées en 3 ans... et cela bien failli être la stagnation du siècle).

Au final, le 'Dow' grappille +0,08% (+0,4% sur le semaine, la 7ème de hausse consécutive), le S&P500 +0,12% (-0,15% hebdo) et le Nasdaq +0,28%.

Sans surprise, Wall Street n'a manifesté aucune réaction lors de la publication des logements neufs aux Etats-Unis de novembre qui ressortent supérieures aux estimations et lors de l'indice de confiance des consommateurs du Michigan pour décembre est revu à 98,3 (contre 93,5 en novembre), meilleur score depuis... 2004.

Parmi les secteurs les mieux disposés -au milieu d'un quasi sommeil de l'activité- c'est celui des 'biotechs' qui a soutenu le Nasdaq: Biomarin et Regeneron ont pris +2,5%, Incyte +1,5%... mais c'est l'autre 'pharma' -Vertex- qui dominait le classement avec +3,5%.

Au sein du 'Dow' aucun écart supérieur à 0,8% parmi les 30 vedettes ce vendredi.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant