Wall St termine 2011 en baisse, S&P inchangé sur l'année

le
0

NEW YORK, 30 décembre (Reuters) - Wall Street a terminé en baisse la dernière séance d'une année particulièrement troublée mais sur l'ensemble de l'année, l'indice S&P-500 est pratiquement inchangé.

Il faut remonter à 1970 pour voir un tel cas de figure pour cet indice.

Beaucoup de participants sont restés sur la touche, ce qui explique le volume très faible qui caractérise habituellement le dernier jour boursier de l'année.

Le Dow Jones .DJI perd 69,48 points (0,57%) à 12.217,56. L'indice S&P-500 .SPX abandonne 5,42 points (0,43%) à 1.257,60. Le Nasdaq Composite .IXIC perd 8,59 points (0,33%) à 2.605,15.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow et le S&P-500 abandonnent 0,6% et le Nasdaq perd 0,5%. Sur le mois, le Dow gagne 1,4%, le S&P gagne 0,9% et le Nasdaq cède 0,6%.

Sur 2011, le Dow affiche un gain de 5,5%, le S&P cède 0,01% et le Nasdaq recule de 1,8%.

Sur l'ensemble de l'année, l'indice de volatilité VIX du CBOE .VIX est en hausse de 30% environ, sa première hausse depuis 2008. L'indice S&P a gagné 9% à son meilleur niveau et 14,5% à son plus bas.

Le volume cette semaine a représenté la moitié environ de la moyenne quotidienne et cela a contribué à amplifier les mouvements dans un sens ou dans l'autre.

Crise de la dette, soulèvements en Afrique du Nord et au Proche-Orient, séisme et tsunami dévastateurs au Japon et les difficultés économiques des Etats-Unis sont autant d'éléments qui ont semé la pagaille sur les marchés cette année.

Les secteurs défensifs ont surperformé les secteurs de croissance, soulignant les craintes des investisseurs pour les perspectives économiques.

Les financières .GSPF sont le compartiment qui a le plus souffert, avec une perte de l'ordre de 18% cette année et de 0,62% vendredi. Bank of America BAC.N a été la valeur du Dow qui a le plus souffert, perdant 59% environ, mais gagnant 1,8% vendredi. JPMorgan Chase JPM.N a décroché de 21% et perdu 0,5% ce vendredi.

McDonald's MCD.N a gagné 31%, le plus gros gain des valeurs composant le Dow Jones, mais reculé de 0,48% aujourd'hui.

Les investisseurs ont peut-être un peu trop cédé à la panique, expliquent des analystes.

"L'essentiel de la dette italienne sera refinancée au premier trimestre... Une fois cela fait, si ça se passe bien, il n'y aura plus rien à dire sur ce sujet rebattu depuis plus d'un an", dit Ken Fisher (Fisher Investments).

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant