Wall St poursuit sa hausse avant les résultats bancaires

le , mis à jour à 23:40
0

* Le Dow Jones a gagné 0,28%, le S&P 500 0,13% et le Nasdaq Composite 0,17% * Volumes peu étoffés pour cause de Columbus Day * Le secteur de l'énergie a reculé avec la rechute des cours du brut (Actualisé avec d'autres actifs financiers) par Caroline Valetkevitch NEW YORK, 12 octobre (Reuters) - La Bourse de New York a fini en légère hausse lundi, le recul des valeurs énergétiques et de celles liées aux matières premières ayant été compensé par les gains de tous les autres compartiments de la cote et ce dans un contexte d'échanges peu étoffés pour cause de jour férié Columbus Day. L'indice Dow Jones .DJI a gagné 0,28%, soit 47,37 points, à 17.131,86. Le S&P-500 .SPX , plus large, a pris 2,57 points, soit 0,13%, à 2.017,46. Le Nasdaq Composite .IXIC a avancé de son côté de 8,17 points (+0,17%) à 4.838,64. Tous les services de l'Etat, les banques, la Securities & Exchange Commission (SEC) ou encore le marché obligataire étaient fermés ce lundi, une journée également marquée par un certain attentisme avant la déferlante de résultats d'entreprises, notamment bancaires. L'indice S&P de l'enérgie .SPNY a accusé la plus forte baisse de la cote, avec un recul de 1,09%, dans la foulée de la rechute de plus de 5% des cours du brut. L'indice des matières premières .SPLRCM a perdu 0,89%. De l'autre côté du spectre, le compartiment des "utilities" .SPLRCU a affiché la plus forte hausse sectorielle, avec un gain de 0,9%. Selon les analystes, le fait que Wall Street ne recule pas après sa forte hausse de la semaine dernière est plutôt bon signe. Le S&P 500, qui a maintenant progressé sur les huit des neuf dernières séances, avait bondi de 3,26% la semaine dernière, soit sa meilleure performance hebdomadaire depuis décembre. "Etant donné son élan de la semaine dernière, le fait que le marché actions n'a pas cédé du terrain alors que nous entrons dans le vif du sujet en matière de résultats d'entreprises montre un certaine capacité de résistance", a déclaré Michael James, chargé de trading actions chez Wedbush Securities. "Du moment que la tonalité générale des perspectives n'est pas entièrement négative, je pense que nous avons des chances de vivre un quatrième trimestre satisfaisant." Le dollar est resté peu changé, toujours plombé par la perspective de voir la Réserve fédérale renoncer à relever ses taux d'intérêt cette année en raison des craintes de voir le ralentissement économique mondiale peser sur la conjoncture américaine. LES BANQUES À L'HONNEUR Même si elles ne sont pas les seules à publier des résultats cette semaine, les grandes banques américaines vont occuper le devant de la scène avec l'annonce de leurs chiffres trimestriels dans un contexte plutôt difficile pour elles. La décision de la Réserve fédérale de ne pas relever ses taux d'intérêt lors de réunion du mois de septembre, les inquiétudes macro-économiques avec la faiblesse de la conjoncture chinoise et des interrogations sur les revenus du trading ont plutôt pesé sur les cours des banques ces dernières semaines. JP Morgan Chase JPM.N publie ses résultats du troisième trimestre mardi, Bank of America BAC.N et Wells Fargo WFC.N mercredi et Citigroup C.N , Goldman Sachs GS.N et Morgan Stanley MS.N jeudi. ID:nL8N12B0Q6 Hormis les banques, plusieurs composants du Dow Jones annonceront également leurs comptes, comme Johnson & Johnson JNJ.N (mardi), Intel INTC.O (mardi) et General Electric GE.N (vendredi). Dans leur ensemble, les analystes financiers voient les résultats du troisième trimestre des entreprises du S&P 500 reculer de 4,8% par rapport à la même période de 2014, ce qui serait leur plus mauvaise performance en six ans, selon des données Thomson Reuters. Du côté des valeurs individuelles, le titre Elli Lilly LLY.N a plongé de 7,78% à 79,44 dollars après que le laboratoire pharmaceutique a annoncé l'arrêt des essais cliniques d'un traitement du cholestérol très attendu faute d'avoir établi son efficacité. ID:nL8N12C3PY L'actiom EMC EMC.N a pris 1,76% à 28,35 dollars à la suite de l'annonce par Dell du rachat, pour 67 milliards de dollars soit un record dans le domaine des hautes technologiques, du spécialiste de stockage de données. ID:nL8N12C27P (Benoit Van Overstraeten pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant