Wall St finit étale avant les chiffres de l'emploi

le
0

* Le Dow a pris 0,12%, le S&P 500 +0,07% le Nasdaq a cédé 0,02% * Nouveaux records de clôture pour le Dow et le S&P 500 * Les investisseurs attendent les chiffres officiels de l'emploi jeudi NEW YORK, 2 juillet (Reuters) - Les marchés d'actions américains ont terminé peu changés en dépit de la publication de statistiques témoignant d'une amélioration de la situation de l'emploi aux Etats-Unis, dans l'attente d'une confirmation de ces chiffres, jeudi. Le Dow Jones a passé la séance à flirter avec le seuil des 17.000 points, tandis que le S&P 500 a approché de celui des 2.000, deux niveaux psychologiques qui limitent la tentation des intervenants de passer franchement à l'achat. Selon le cabinet ADP, le secteur privé a embauché 281.000 personnes au mois de juin, un volume sans précédent depuis novembre 2012 et largement supérieur aux anticipations des économistes qui tablaient en moyenne, selon le consensus Reuters, sur un accroissement de 200.000. Ces chiffres sont de bon augure alors que sont attendues, jeudi, les estimations officielles qui seront livrées par le département du Travail avec un jour d'avance en raison de la célébration le lendemain de la fête nationale américaine. Le Dow Jones .DJI des 30 valeurs industrielles américaines a pris 0,12%, 20,17 points, à 16.976,24, le Standard & Poor's 500 .SPX , indice de référence des gérants de fonds, s'est adjugé 0,07%, 1,30 point, à 1.974,62 et le Nasdaq .IXIC , à forte pondération technologique, a abandonné 0,02%, 0,9 point, à 4.457,73. Pour le Dow Jones et le S&P 500, il s'agit de nouveaux plus hauts de clôture. "Les chances de dépasser les 17.000 d'ici peu sont assez élevées, mais on hésite à faire des paris ambitieux avant la publication des chiffres (officiels) de l'emploi, tout particulièrement dans un marché aussi peu liquide", explique Jim McDonalds, stratège en chef chez Northern Trust Global Investments. "Il est logique qu'il y ait un peu de consolidation après les gains d'hier." Aux valeurs, le secteur des services aux collectivités a sous-performé les autres segments, certains investisseurs jugeant que les répercussions de l'amélioration économique seront palpables sur les taux d'intérêt ce qui réduira l'attrait de ce secteur, traditionnellement défensif. L'indice sectoriel .SPLRCU a cédé 1,96%. Rackspace Hosting RAX.N a bondi de 6,31% à 35,88 dollars après une information de TechCrunch qui a rapporté que le fournisseur de services à l'informatique dématérialisée pour pourrait chercher à sortir de la cote et qu'il discutait avec un fonds de capital investissement pour financer l'opération. GoPro GPRO.O a de son côté chuté de 13,85% à 42,04 dollars après avoir terminé la veille à 48,80 dollars, un niveau représentant plus du double de son cours d'introduction la semaine dernière. JPMorgan Chase JPM.N est restée très entourée après que son directeur général Jamie Dimon eut annoncé qu'on lui avait diagnostiqué un cancer de la gorge à un stade précoce, tout en assurant qu'il continuerait ses activités le temps que durera son traitement. L'action a fini en baisse de 1,04% à 59,97 dollars. (Rodrigo Campos, Nicolas Delame pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant