Wall St finit en hausse son avant-dernière séance de 2011

le
0

* Les principaux indices gagnent environ 1%, volumes faibles

* Données encourageantes aux USA sur le chômage, l'immobilier

* Le S&P-500 repasse en territoire positif sur l'année 2011

* Banques et énergie tirent leur épingle du jeu

NEW YORK, 29 décembre (Reuters) - Wall Street a clôturé en hausse jeudi pour son avant-dernière séance de l'année, dans des volumes étroits, à la faveur d'une salve de statistiques américaines jugées encourageantes.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles .DJI a pris 1,12%, soit 135,63 points à 12.287,04 points. Le Standard & Poor's 500

.SPX , plus large, a pris 1,07% (13,38 points), à 1.263,02 points, tandis que le composite du Nasdaq .IXIC a gagné de son côté 0,92% (23,76 points) à 2.613,74 points.

"Le rally sur fond de volumes faibles devrait continuer demain (vendredi), un peu comme s'il préparait le terrain pour le premier trimestre de l'an prochain", juge Uri Landesman, président de Platinum Partners.

"Je suis optimiste pour le début de l'année prochaine parce que le marché a déjà intégré beaucoup de mauvaises nouvelles en provenance d'Europe et, sur le plan technique, le marché semble s'acheminer vers un rebond initial."

La tendance de jeudi a été soutenue par une baisse de la moyenne mobile des inscriptions au chômage sur quatre semaines, par des promesses de ventes dans l'immobilier à un plus haut d'un an et demi et par un recul nettement moins plus fort que prévu de l'indice PMI des directeurs d'achat de Chicago. (voir

ID:nEAPAT0DI4 , ID:nL6E7NT34S et ID:nL5E7N13WS )

Cette clôture en hausse a permis à l'indice S&P de repasser en territoire positif sur l'ensemble de l'année 2011, avec un gain de 0,43% depuis le 1er janvier.

INQUIÉTUDES PERSISTANTES SUR L'EUROPE

Toutefois, l'indice référence des gérants de fonds reste proche de sa moyenne mobile à 200 jours, seuil reflétant la solidité des marchés, signe d'une persistance des inquiétudes autour de la crise de la dette européenne.

L'Italie a payé jeudi moins cher qu'en novembre pour emprunter sur le marché, mais les investisseurs ont néanmoins exigé un rendement proche de 7% pour acheter ses obligations à 10 ans, un coût difficilement supportable pour la troisième économie de la zone euro. ID:nL6E7NT2LU

La monnaie unique, qui a touché un plus bas de 15 mois après les résultats mitigés de cette adjudication, a ensuite repris des couleurs face au dollar, ce qui a dopé les marchés d'actions aux Etats-Unis, même si les Treasuries grimpaient dans le même temps du fait de leur statut de valeur refuge.

Le secteur bancaire et les valeurs des matières premières figurent parmi les meilleures performances de la séance après avoir été à la peine mercredi. L'indice S&P des financières

.GSPF a clôturé en hausse de 1,61%, tandis que celui de l'énergie .GSPE a gagné 1,16%.

Le titre Sears SHLD.O a fini en recul de 1,29%. Standard & Poor's a placé sous surveillance négative la note crédit du distributeur au motif que la fermeture annoncée d'une centaine de magasins risque de ne pas suffire à améliorer la performance du groupe.

Voir aussi:

* Graphique sur la performance des marchés en 2011: http://r.reuters.com/xut75s

(Angela Moon et Caroline Valetkevitch; Jean Décotte pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant