Wall St-Deuxième journée de records pour le S&P et le Dow

le
1

* Le Dow a gagné 0,11% et le S&P-500 0,03% mais le Nasdaq a cédé 0,13% * Le Dow et le S&P affichent des records en séance et de clôture pour la deuxième séance de suite * Les trois indices de Wall Street enchaînent une troisième hausse hebdomadaire de suite * Le titre Disney a perdu 2,17% après des résultats conformes aux attentes par Rodrigo Campos NEW YORK, 7 novembre (Reuters) - Wall Street a terminé peu changée vendredi, coincée entre d'un côté le recul du titre Disney et celui des valeurs liées à la santé et, de l'autre, des chiffres de l'emploi pour le mois d'octobre attestant d'une solide capacité de résistance de l'économie américaine face au ralentissement économique mondial. Le Dow Jones et le S&P 500, après avoir passe une bonne partie de la séance dans le rouge, ont néanmoins fini la session sur une légère hausse, ce qui signifie que les deux indices inscrivent un deuxième record de clôture d'affilée. L'indice Dow Jones .DJI a gagné 0,11%, soit 19,46 points, à 17.573,93. Le S&P-500 .SPX , plus large, a pris 0,71 point, soit 0,03%, à 2.031,92. Le Nasdaq Composite .IXIC a en revanche reculé de 5,94 points (-0,13%) à 4.632,53. En séance, le Dow Jones et le S&P 500 avaient également inscrit de nouveaux records, à 17.575,33 points pour le premier et à 2.034,26 pour le second, dans la foulée de l'annonce d'un taux de chômage tombé à 5,8%, au plus bas depuis juillet 2008. Sur l'ensemble de la semaine, le Dow affiche un gain de 1,1%, le S&P une hausse de 0,7% et le Nasdaq un gain infime de 0,04%. Il s'agit de la troisième progression hebdomadaire de suite des trois indices. Le département du Travail a fait état dans la journée de 214.000 créations de postes non-agricoles le mois dernier, un chiffre légèrement inférieur aux attentes des économistes interrogés par Reuters mais qui reste néanmoins au-dessus de la barre des 200.000. En outre, les créations d'emplois ont été revues en hausse pour les deux mois précédents, de 31.000 au total, à 256.000 pour septembre (contre 248.000 en première estimation) et 203.000 pour août (contre 180.000). ID:nL6N0SX3N8 Les données en matière d'emploi ont "plutôt été une bonne chose pour le marché", a déclaré King Lip, chargé des investissements chez Baker Avenue Asset Management. "D'un point de vue saisonnier, nous sommes dans une bonne période pour les actions. A moins d'une brutale évolution géopolitique, comme en Ukraine par exemple, je vois le marché actions progresser encore davantage." Le compartiment de la santé, qui a accusé la plus forte baisse sectorielle (-0,92%), a surtout pâti de la décision de la Cour suprême américaine d'entendre un contestation juridique d'une partie clef de la réforme du système de santé connue sous le nom d'Obamacare. Si jamais la contestation aboutit, des millions d'Américains pourraient être d'un crédit d'impôt censé les aider à prendre une assurance-santé. Dans la foulée de la décision de la Cour suprême, les actions de nombreuses chaînes hospitalières ont plongé. Le titre HCA Holdings HCA.N a finament perdu 4,67% à 65,75, celui de Community Health Systems CYH.N 5,51% à 47,81 dollars et l'action Tenet Healthcare THC.N a cédé 6,51% à 47,85 dollars. Toujours dans le domaine de la santé, le titre Salix Pharmaceuticals SXLP.O a chuté de 33,98% à 91,47 dollars après que le groupe pharmaceutique a drastiquement revu à la baisse ses prévisions annuelles et précisé que les stocks de certains de ses médicaments phare grossissaient. Le titre Disney DIS.N , qui avait terminé jeudi à un record de 92 dollars, a perdu 2,17% à 90,00 dollars après que ses données trimestrielles, globalement conformes aux attentes, ont fait apparaître un recul du bénéfice opérationnel de la division réseaux câblés. ID:nL6N0SW7UT Le secteur de l'énergie .SPNY (+0,94%) s'est distingué dans la foulée d'une rare hausse des cours du brut. (Benoit Van Overstraeten pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • guerber3 le samedi 8 nov 2014 à 09:17

    L' empire maf.fieux imprime sans relâche, donc le faux marché U.S. ne peut que monter...!