Wall St dans le désordre au terme d'une séance volatile

le
0

* Le Dow a gagné 0,53%, le S&P-500 a pris 0,32%, le Nasdaq a perdu 0,03%

* Les pharmaceutiques une nouvelle fois très entourées

* Le Nasdaq pénalisé par Facebook et Amazon

NEW YORK, 28 avril (Reuters) - Wall Street a fini dans le désordre lundi au terme d'une séance en dents de scie marquée notamment par les hésitations du Nasdaq pénalisé une fois de plus par les dégagements sur de grands groupes technologiques comme Facebook FB.O ou Amazon AMZN.O>.

En petite forme en fin de journée, la Bourse de New York a perdu du terrain après la publication d'une information de Reuters rapportant que le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi jugeait qu'une politique d'assouplissement quantitatif (QE) n'est pas d'actualité. (voir

ID:nL6N0NK58W )

Le Dow Jones .DJI des 30 valeurs industrielles américaines a finalement pris 0,53%, 87,28 points, à 16.448,74, le Standard & Poor's 500 .SPX , indice de référence des gérants de fonds, s'est adjugé 0,32%, 6,03 points, à 1.869,43 et le Nasdaq

.IXIC , à forte pondération technologique, a perdu 0,03%, 1,16 points, à 4.074,40.

Aux valeurs, Pfizer PFE.N est resté très entouré, s'adjugeant 4,2%, après avoir dit lundi qu'il préparait une nouvelle offensive sur le britannique AstraZeneca AZN.L .

ID:nL6N0NK1PC

Dans l'ensemble, le secteur pharmaceutique s'est d'ailleurs plutôt bien comporté, en raison notamment de l'annonce d'une nouvelle fusion dans le secteur.

Furiex Pharmaceuticals FURX.O a bondi de 28,5% dans le sillage de l'annonce son rachat pour 1,46 milliard de dollars, paiements d'étape inclus par Forest Laboratories FRX.N (-0,38%) ID:nL6N0NK3OZ

A la baisse, Bank of America BAC.N a plongé de 6,26% après que la banque eut annoncé qu'elle renonçait à un programme de rachat d'actions et de relèvement de son dividende.

ID:nL6N0NK475

Facebook (-2,72%) et Amazon (-2,38%) restent dans une spirale négative dont ils ont le plus grand mal à se se sortir, pénalisés par le regain de défiance des investisseurs pour les grands noms du secteur technologique.

(Caroline Valetkevitch, Nicolas Delame pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant