Wall St broie du noir avec les bancaires et les high techs

le
0
    * Perte de 1,1% pour le Dow, de 1,42% pour le S&P, de 1,82% 
pour le Nasdaq 
    * High techs et financières sous le feu boursier 
    * "Late rally" des valeurs de l'énergie 
 
 (Répétition sans changement d'une dépêche transmise lundi soir) 
    par Abhiram Nandakumar et Caroline Valetkevitch 
    NEW YORk, 9 février (Reuters) - Wall Street a de nouveau 
passé une mauvaise journée lundi, le contexte macroéconomique 
ayant affecté entre autres les valeurs bancaires, ce qui avait 
été également le cas pour leurs homologues européennes, mais un 
rally en toute fin de séance des valeurs de l'énergie a permis 
de réduire les pertes. 
    Leur indice  .SPNY  est le seul des 10 grands indices 
sectoriels du S&P-500 à terminer stable (+0,07%), les neuf 
autres finissant dans le rouge.  
    Témoin de la fébrilité des investisseurs, l'indice de 
volatilité du CBOE  .VIX , dit encore indice de la peur, a bondi 
de 10,65%. 
    L'indice Dow Jones  .DJI  a perdu 177,92 points (1,10%) à 
16.027,05 points. Le S&P-500  .SPX , plus large, a cédé 26,61 
points (1,42%) à 1.853,44 points. Le Nasdaq Composite  .IXIC  a 
laissé 79,39 points (1,82%) à 4.283,75. 
    L'incertitude quant au calendrier du resserrement monétaire 
de la Réserve fédérale a elle aussi contribué à donner la 
migraine au secteur financier, dont l'indice  .SPSY  a abandonné 
2,64%. Cet indice subit un recul de 14,6% depuis le début de 
l'année, soit la plus mauvaise performance des 10 principaux 
secteurs de l'indice S&P. 
    "L'humeur des investisseurs semble empirer pour ce qui 
concerne la probabilité d'une récession mondiale. C'est ce que 
les financières reflètent, je pense, à savoir que leurs marges 
nettes d'intérêts seront à nouveau comprimées sous l'effet de la 
chute des rendements obligataires", explique Mark Luschini 
(Janney Montgomery Scott). 
    Le rendement de l'emprunt d'Etat US à 10 ans  US10YT=RR  a 
touché un plus bas d'un an de 1,735% en séance, le marché des 
Treasuries assumant pleinement actuellement son statut de 
refuge. Les rendements des papiers à 30 ans  US30YT=RR  et deux 
ans  US2YT=RR  ont eux touché des plus bas de plusieurs mois. 
    Facebook  FB.O , Amazon  AMZN.O  et d'autres valeurs qui 
avaient soutenu le marché en 2015 ont poursuivi leur 
rétrogradage de vendredi. Les gérants de fonds expliquent que 
les gains démesurés de certaines valeurs de l'internet en 2015 
-- 37% pour Facebook, 144% pour Neftlix  NFLX.O  -- en font des 
cibles de choix pour des prises de bénéfice.  
    Amazon, Facebook ou encore Microsoft  MSFT.O  ont perdu de 
1,5% à 4,2%. Apple  AAPL.O  récupère toutefois 1,05%.   
    "Ce qui se passe pour les valeurs technologiques et d'autres 
c'est que leurs valorisations (élevées) sont ramenées au plus 
près des fondamentaux susceptibles de soutenir leur croissance, 
pour autant qu'il y en ait une", analyse Ryan Larson (RBC Global 
Asset Management).  
    Le marasme pétrolier a fait une nouvelle victime avec 
Chesapeake Energy  CHK.N . L'action du producteur américain de 
gaz naturel a perdu le tiers de sa valeur, en raison 
d'informations relatives à une éventuelle restructuration de sa 
dette.   
    Chesapeake, qui avait déjà subi la perte de la moitié de sa 
valeur avant d'être réservé à la baisse, a dit qu'il ne comptait 
pas se lancer dans une procédure de faillite.  
    Le volume a été abondant, de 10,6 milliards de titres 
échangés environ, au-dessus de la moyenne journalière de 9,4 
milliards des 20 dernières séances, selon des données de Thomson 
Reuters.  
    On compte 2.484 baisses contre 618 hausses sur le Nyse et 
2.029 baisses pour 804 hausses sur le Nasdaq.  
    Sur le marché des changes, le dollar est tombé à un plus bas 
de 15 mois face au yen  JPY= , la monnaie japonaise faisant 
figure de valeur refuge dans le contexte de chute des cours 
pétroliers et en raison des doutes sur l'efficacité de la 
politique de taux d'intérêt négatifs de la Banque du Japon 
(BoJ), annoncée à la toute fin du mois dernier.   
 
 (Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant