Wal-Mart - Résultats meilleurs que prévu, le titre bondit

le
0
 (Actualisé avec précisions sur les résultats, déclarations du 
directeur financier, contexte) 
    19 mai (Reuters) - Wal-Mart Stores  WMT.N  a fait état jeudi 
de résultats trimestriels supérieurs aux attentes, le numéro un 
mondial de la distribution ayant réalisé de bonnes performances 
aux Etats-Unis, son principal marché, qu'il attribue en partie 
aux augmentations de salaires accordées à ses employés. 
    Dans des échanges d'avant-Bourse, l'action Wal-Mart gagnait 
près de 8% à 68,15 dollars. 
    Sur les trois mois au 29 avril, premier trimestre de 
l'exercice 2016-2017, le géant américain a dégagé un bénéfice 
par action hors exceptionnels de 0,98 dollar alors que les 
analystes financiers avaient anticipé en moyenne 0,88 dollar 
selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. 
    Les ventes des magasins ouverts depuis plus d'un an aux 
Etats-Unis ont augmenté, hors carburants, de 1,0% alors que les 
analystes financiers s'attendaient à une hausse de 0,5%, selon 
le cabinet Consensus Metrix. Il s'agit d'un septième trimestre 
consécutif de hausse. 
    Ces résultats contrastent avec les performances de nombre de 
ses concurrents, comme Target  TGT.N  la veille  , 
qui ont suscité la déception des investisseurs et fait souffrir 
le secteur de la distribution depuis plusieurs séances à Wall 
Street. 
    Ils indiquent aussi que Wal-Mart pourrait commencer à 
récolter les fruits d'un investissement de 2,7 milliards de 
dollars dans la revalorisation de ses bas salaires et la 
formation de ses employés. 
    Le groupe affirme que les indices de satisfaction de sa 
clientèle s'améliorent et que la fréquentation de ses magasins a 
augmenté de 1,5% sur le trimestre. 
    "Globalement un trimestre assez solide", a commenté le 
directeur financier Brett Biggs. "Nous sommes très satisfaits de 
l'augmentation de la fréquentation et je pense que cela va de 
pair avec ce que nous constatons au sujet de la satisfaction de 
la clientèle qui continue de s'améliorer." 
    Le chiffre d'affaires est ressorti à 115,9 milliards de 
dollars (103,5 milliards d'euros), en hausse de 0,9%, contre un 
consensus de 113,22 milliards, malgré un effet de change négatif 
de 3,5 milliards de dollars lié à la vigueur du billet vert, qui 
réduit la valeur des ventes à l'étranger. 
    Sa filiale britannique Asda a fait état jeudi d'un septième 
trimestre consécutif de recul de ses ventes sur les 13 semaines 
au 30 mars, qu'elle a imputé à une concurrence féroce dans le 
secteur de la distribution en Grande-Bretagne. 
    Concernant Wal-Mart lui-même, le bénéfice d'exploitation 
s'est contracté de 7,1% à 5,3 milliards de dollars, conséquence 
de l'augmentation à 10 dollars de l'heure du salaire minimum 
appliqué par le groupe aux Etats-Unis et d'un investissement 
dans des entrepôts automatisés consacrés aux achats sur 
internet. 
    Point noir de ces résultats, la croissance des ventes en 
ligne a encore ralenti, à 7% contre 8%, 10%, 16% et 17% lors des 
trimestres précédents. 
    Brett Biggs a souligné que les activités de e-commerce 
avaient progressé plus rapidement aux Etats-Unis qu'à l'étranger 
mais que la performance globale étaient inférieure aux 
objectifs. Dans ce domaine, Wal-Mart a récemment pâti d'une 
demande atone en Chine et au Brésil. 
    Pour le deuxième trimestre, Wal-Mart dit anticiper un 
bénéfice par action compris entre 0,95 et 1,08 dollar alors que 
le consensus de marché était de 0,98 dollar, selon Thomson 
Reuters I/B/E/S. 
 
 (Nathan Layne à Chicago; Benoit Van Overstraeten et Bertrand 
Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant