Wal-Mart livre une prévision inférieure au consensus

le
4
WAL-MART LIVRE UN BÉNÉFICE DU 4E TRIMESTRE EN RECUL
WAL-MART LIVRE UN BÉNÉFICE DU 4E TRIMESTRE EN RECUL

par Phil Wahba

(Reuters) - Wal-Mart Stores a livré jeudi une prévision annuelle qui n'est pas à la hauteur des attentes des analystes et a dit que la croissance du chiffre d'affaires se heurterait cette année à un alourdissement de la fiscalité, à des conditions de crédit plus difficiles et à une réduction des coupons d'alimentation pour des millions d'Américains.

Un client de Wal-Mart sur cinq a recours à ces coupons, selon l'analyste Tal Lev, de Cowen.

La croissance du chiffre d'affaires net cette année sera dans le bas de sa précédente fourchette de prévision qui donnait de 3% à 5%, a dit le directeur financier Charles Holley.

Wal-Mart a fait également état d'une quatrième baisse consécutive de ses ventes à surface comparable aux Etats-Unis, sa principale branche d'activité, de 0,4% sur une période de trois mois au 31 janvier, soit son quatrième trimestre qui inclut la cruciale période des fêtes de fin d'année.

Son chiffre d'affaires total a atteint 129,7 milliards de dollars (94,65 milliards d'euros), en hausse de 1,4%.

Le premier distributeur mondial a surtout subi une baisse à un chiffre des ventes de ses épiceries ouvertes depuis au moins un an, lesquelles génèrent près de la moitié de son chiffre d'affaires, alors que les enseignes de supermarchés telles que Kroger et Safeway ont fait état au contraire d'une hausse des ventes ces derniers trimestres.

Pour compenser tout cela, le géant américain veut développer les commerces de proximité et il compte en ouvrir dorénavant de 270 à 300 durant l'exercice en cours et non plus de 120 à 150. Les ventes à surface comparable de ces enseignes ont augmenté de 5%, ce qui est bien mieux que la performance des hypermarchés de Wal-Mart.

"Changer de format est un moyen de traiter les problèmes de l'épicerie mais il faudra des années avant que cela ait un impact positif sur les résultats globaux", observe Brian Yarbrough, analyste d'Edward Jones.

Les annonces de Wal-Mart provoquent une baisse de près de 2% de l'action dans les premiers échanges à Wall Street.

Wal-Mart prévoit par ailleurs un bénéfice par action (BPA) de 5,10 à 5,45 dollars cette année. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donne 5,54 dollars.

Le distributeur a enfin dégagé un BPA, hors éléments exceptionnels, de 1,60 dollar contre 1,67 dollar un an auparavant.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius le jeudi 20 fév 2014 à 17:59

    @M4328752 . Tu es absolument génial! pierry5 lui est complètement formaté par la propagande antiaméricaine des médias. Gageons qu'il n'y a jamais mis les pieds aux US! Quant au 3e marchaka, il est convaincu que la croissance Française est plus forte que la croissance US! Apprends qu'au plus il y a de foncs dans un pays au plus sa croissance est surévaluée.

  • M4328752 le jeudi 20 fév 2014 à 17:50

    Prévisions inférieur au consensus afin de faire baisser le consensus pour raconter ensuite que les résultats bien que mauvais sont encore meilleurs que prévu.

  • pierry5 le jeudi 20 fév 2014 à 15:32

    Réduction des coupons d'alimentation pour des millions d'américains, Y a la guerre là-bas ??

  • marshaka le jeudi 20 fév 2014 à 15:11

    Wall Mart mauvaises stat, c'est sur la reprise est là