Wal-Mart investit dans l'e-commerce avec le rachat de Jet.com

le
0
 (Actualisé avec déclaration, précisions) 
    8 août (Reuters) - Wal-Mart Stores  WMT.N  a annoncé lundi 
le rachat du distributeur en ligne Jet.com pour environ 3,3 
milliards de dollars (2,98 milliards d'euros) afin de développer 
ses ventes sur internet et affronter la concurrence d'Amazon 
 AMZN.O . 
    Le numéro un mondial de la distribution a précisé qu'il 
verserait 3 milliards de dollars en numéraire, dont une partie à 
une date ultérieure, et l'équivalent de 300 millions de dollars 
de ses propres actions, là aussi à une date ultérieure. 
    Wal-Mart investit massivement dans le commerce en ligne pour 
tenter de concurrencer Amazon, comme en témoigne l'alliance 
stratégique conclue en juin avec JD.com, numéro deux du secteur 
en Chine.   
    Le distributeur américain peine toutefois à faire décoller 
ses ventes dans ce secteur, qui ont connu lors du dernier 
trimestre leur plus faible croissance en un an. 
    Les ventes de Wal-Mart sur internet ont représenté 13,7 
milliards de dollars en 2015, selon le spécialiste de la 
distribution en ligne Internet Retailer. 
    "Nous recherchons les moyens d'abaisser nos prix, d'enrichir 
notre offre et de proposer l'expérience d'achat la plus simple 
et la plus facile car c'est que ce réclame notre clientèle", 
déclare le directeur général de Wal-Mart, Doug McMillon, dans un 
communiqué. 
    Jet.com a été fondé en juillet 2015 par Marc Lore. Sa 
stratégie initiale consistait à offrir des rabais importants 
selon une formule prenant en compte les volumes achetés, pour un 
abonnement annuel à 50 dollars. Jet.com a toutefois changé de 
modèle au bout de trois mois en renonçant au principe de 
l'abonnement. 
    Wal-Mart et Jet resteront des marques distinctes mais ils 
mettront en commun leur technologie pour développer de nouvelles 
offres. 
    L'action Wal-Mart cédait 0,63% à 73,30 dollars à 15h04 GMT à 
Wall Street, alors que le Dow Jones  .DJI  reculait de 0,06% au 
même moment. 
 
 (Nandita Bose et Sruthi Ramakrishnan à Bangalore; Bertrand 
Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant