Wal-Mart avertit sur ses résultats, le titre chute

le , mis à jour à 17:43
0
WAL-MART AVERTIT SUR SES RÉSULTATS
WAL-MART AVERTIT SUR SES RÉSULTATS

(Reuters) - Wal-Mart a prévenu mercredi que son chiffre d'affaires resterait stable sur son exercice 2016, en raison d'un impact plus fort qu'initialement prévu de la vigueur du dollar sur ses ventes à l'international.

Malgré la promesse d'un plan de rachat d'actions de 20 milliards de dollars (17,5 milliards d'euros) sur deux ans, la nouvelle a fait perdre jusqu'à 10% au titre du numéro un mondial de la distribution à Wall Street, effaçant quelque 21 milliards de dollars de capitalisation boursière.

L'action est tombée jusqu'à 60,18 dollars, son plus bas niveau depuis plus de trois ans, en route pour sa plus mauvaise séance depuis 17 ans.

"On peut toujours faire mieux sur le court terme mais ce ne sera pas suffisant", a déclaré le directeur général Doug McMillon lors d'une journée investisseurs à New York.

Wal-Mart prévoyait précédemment une croissance de 1 à 2% de son chiffre d'affaires sur son exercice clos en janvier 2016.

Hors effet de change, la croissance aurait atteint 3%, a ajouté le groupe.

Le bénéfice par action est de son côté attendu en baisse de 6 à 12% sur le prochain exercice, du fait notamment de dépenses liées aux technologies et au personnel.

"Ces prévisions sont très décevantes", tranche Brian Yarbrough, analyste chez Edward Jones. "Et la grande question est de savoir ce qui arrivera si jamais les investissements annoncés ne se traduisent pas par une amélioration des ventes."

Doug McMillon avait auparavant indiqué sur CNBC que le dollar fort aurait un impact de 15 milliards de dollars sur le chiffre d'affaires de l'exercice en cours.

Il a également annoncé que le groupe renforcerait son réseau de points retrait aux Etats-Unis cette année, avec l'ajout de 3.000 managers. Avec ce service gratuit, Wal-Mart entend mettre à profit son réseau de magasins physiques pour résister à la concurrence du e-commerce à l'approche de la période de Noël.

(Sruthi Ramakrishnan à Bangalore et Nathan Layne à Chicago, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant