Wal-Mart a raté le consensus et abaisse ses prévisions

le
2
WAL-MART REVOIT À LA BAISSE SES PRÉVISIONS ANNUELLES
WAL-MART REVOIT À LA BAISSE SES PRÉVISIONS ANNUELLES

par Phil Wahba

(Reuters) - Wal-Mart a abaissé jeudi ses prévisions annuelles après avoir fait état de ventes inférieures aux attentes lors de son deuxième trimestre, à fin juillet, les consommateurs faisant attention à leurs dépenses aux Etats-Unis comme au niveau mondial.

A la suite de ces annonces, le titre du numéro un mondial de la distribution reculait de 1,9% à 74,94 dollars à 15h20 GMT, pesant sur le Dow Jones qui perdait 1,1%.

Le groupe de grands magasins Macy's avait déjà annoncé mercredi des chiffres trimestriels en deçà des anticipations et revu à la baisse ses objectifs.

"Les conditions pour la distribution ont été difficiles dans tous nos marchés", a déclaré Mike Duke, directeur général de Wal-Mart, lors d'une conférence téléphonique.

Le distributeur anticipe désormais pour l'exercice 2013-2014 une hausse de ses ventes nettes comprise entre 2% et 3% contre une précédente fourchette de prévision de +5% à +6%.

En matière de bénéfice par action, Wal-Mart voit désormais un chiffre entre 5,10 et 5,30 dollars contre 5,20-5,40 dollars auparavant.

Brian Yarbrough, analyste chez Edward Jones, relève que Wal-Mart a du mal à conserver ses parts de marché en raison de la concurrence d'autres chaînes de supermarchés et d'enseignes à bas coûts.

Avant Wal-Mart et Macy's, les chaînes de grands magasins Kohl's et Dillard's avaient également fait état de ventes inférieures aux attentes.

MIEUX CONTRÔLER LES COÛTS

Pour les trois mois à fin juillet, Wal-Mart a fait état d'une baisse de 0,3% de ses ventes à magasins comparables aux Etats-Unis, première division du groupe, alors que les analystes financiers avaient anticipé une hausse de 1%, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le groupe a souligné que le nombre de visites dans ses magasins américains avait baissé de 0,5% sur la période, les consommateurs subissant le contrecoup de la hausse de la pression fiscale aux Etats-Unis et d'un renchérissement de l'essence.

A court terme, Wal-Mart ne voit pas la situation s'améliorer puisqu'il anticipe des ventes stables à périmètre constant aux Etats-Unis pour les trois mois à fin octobre, troisième trimestre de son exercice marqué par la rentrée des classes.

Les ventes à l'international ont augmenté de 2,9% au deuxième trimestre, mais cela n'a pas suffi à faire progresser le résultat opérationnel des activités réalisées en dehors des Etats-Unis.

Wal-Mart a souligné qu'il avait encore des efforts à faire pour mieux contrôler ses coûts à l'international. Le distributeur possède notamment des chaînes au Mexique, en Chine, en Inde, au Canada et en Grande-Bretagne.

Le chiffre d'affaires total du groupe a progressé de 2,4% au deuxième trimestre, à 116,2 milliards de dollars, contre un consensus de 118,47 milliards. Le bénéfice net est ressorti à 4,07 milliards, soit 1,24 dollar par action, contre 4,02 milliards (1,18 dollar/action) un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels, le résultat par action s'établit à 1,25 dollar, niveau conforme aux attentes.

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lunettes le jeudi 15 aout 2013 à 15:08

    la reprise est là là là pouf pouf pchit comme en France quoi !

  • marshaka le jeudi 15 aout 2013 à 14:46

    Encore une preuve de la santé de fer de l'économie américaine, les entreprises révises leurs CA en baisse, pour compenser elle suppriment des emplois pour maintenir des marges élevées !