Wagram : l'heure du verdict pour les truands corses

le
0
Le tribunal correctionnel de Paris se prononce ce lundi dans l'affaire du Cercle de Jeux parisien qui rapportait 100.000 euros par jour près de la place de l'Etoile. Un beau gâteau que se disputaient les ex de la Brise de mer.

«Tu sais combien ça laisse une roulette! 60 % de velours!» «Et, sur le plan des emmerdements, trente-six fois la mise!» Les ex du gang de la Brise de Mer, du nom du bar bastiais où ils aimaient à se réunir, auraient dû méditer ce dialogue prémonitoire des Tontons flingueurs en 1963. Le procès du Cercle Wagram, dans lequel on les soupçonne de tripatouiller depuis tant d'années, connaîtra son épilogue en première instance ce lundi, avec un verdict qui doit sceller le sort de seize prévenus devant le tribunal correctionnel de Paris.

En cause: des détournements de fonds supposés dans la gestion de cet établissement de jeux situé près de la place de l'Étoile, à Paris. On parle de double comptabilité, d'enveloppes de billets qui transit...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant