VW-Ventes au niveau record de 10,3 mlns d'unités en 2016

le
0
 (Actualisé avec précisions, commentaire, contexte) 
    BERLIN, 10 janvier (Reuters) - Malgré le Dieselgate, les 
ventes de Volkswagen  VOWG_p.DE  ont atteint un record de 10,3 
millions de véhicules en 2016, avec un bond de 12% au mois de 
décembre. 
    Cette bonne performance annuelle devrait placer VW en tête 
des constructeurs automobiles mondiaux en nombre de véhicules 
vendus, devant son grand rival japonais Toyota  7203.T .  
    Les ventes de VW ont finalement bien résisté au scandale de 
manipulation des tests d'émissions polluantes de ses véhicules 
diesel, qui a éclaté en septembre 2015 et a plongé le groupe de 
Wolfsburg dans la plus grave crise de son histoire.  
    Des sources ont indiqué ce week-end que Volkswagen était 
proche d'un accord avec le département américain de la Justice 
qui verrait le constructeur verser jusqu'à quatre milliards de 
dollars (3,78 milliards d'euros) pour clore les enquêtes civile 
et pénale ouvertes à son encontre aux Etats-Unis. L'accord 
pourrait être annoncé mercredi, selon des sources.   
    VW a subi un nouveau revers lundi avec la comparution d'un 
de ses responsables devant une cour fédérale de Miami pour 
complicité d'escroquerie dans le Dieselgate.    
    Malgré ces difficultés, Volkswagen a bien fini l'année 2016. 
    Les ventes de VW, d'Audi et de Porsche ont totalisé 933.300 
unités en décembre, contre 834.700 un an plus tôt, grâce à des 
croissances à deux chiffres en Chine et aux Etats-Unis qui ont 
compensé le repli des ventes en Allemagne et au Brésil. 
    Les livraisons totales du groupe ont augmenté de 3,8% par 
rapport aux 9,93 millions de 2015, a annoncé le constructeur.    
    Toyota  7203.T , qui s'était inscrit en tête des ventes au 
cours des quatre années précédentes, a fait savoir en décembre 
qu'il comptait avoir vendu 10,09 millions de véhicules en 2016.  
    Le groupe japonais avait déjà été supplanté par VW sur les 
chiffres semestriels. Il doit publier ses résultats commerciaux 
annuels début février.   
    L'action VW gagne 0,41% à 146,45 euros en Bourse de 
Francfort vers 14h40 GMT alors que le Dax  .GDAXI<\/a>  prend 0,08%.  
    L'analyste de NordLB, Frank Schwope, s'attend à ce que VW 
conserve sa position de leader mondial en 2017 mais pense que 
l'écart avec Toyota pourrait se réduire en raison d'un repli de 
la demande en Chine, qui représente près de 40% des ventes de VW 
et où une baisse ou une suppression progressive des incitations 
fiscales à l'achat de petites cylindrées est envisagée.  
    "VW est lourdement exposé à d'éventuels revers en Chine", 
dit l'analyste, qui est à "conserver" sur l'action VW. 
 
 (Andreas Cremer, Juliette Rouillon pour le service français, 
édité par Wilfrid Exbrayat) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant