VW-Le poste de chef des ventes menacé par la réorganisation

le , mis à jour à 18:12
0

BERLIN/HAMBOURG, 11 juin (Reuters) - Le responsable des ventes de Volkswagen VOWG_p.DE Christian Klingler, assistant du président démissionnaire du conseil de surveillance Ferdinand Piëch, pourrait perdre son poste dans le cadre de la réorganisation du groupe automobile visant à améliorer sa rentabilité, apprend-on jeudi de sources internes. Son poste pourrait être supprimé alors que les dirigeants de VW revoient la structure du constructeur allemand pour la rendre plus réactive et relancer les directions régionales des ventes. Le leader européen du secteur, qui veut porter les économies de coûts dans son coeur de métier à cinq milliards d'euros d'ici 2017, rencontre des obstacles au sein du groupe comme l'a montré le conflit ouvert entre Ferdinand Piëch et de président du directoire Martin Winterkorn, qui a provoqué le départ du patriarche du clan au pouvoir chez Volkswagen. Winterkorn a annoncé le mois dernier aux cadres supérieurs du groupe qu'il présenterait une nouvelle organisation du constructeur allemand au plus tard en octobre. ID:nL5N0XZ3P7 Les pressions visant à rendre le poste de chef des ventes redondant en donnant davantage de pouvoir aux dirigeants régionaux et de marques coïncide avec les vives critiques de certains dirigeants à l'égard de Christian Klingler, qui supervise les ventes depuis janvier 2010, précise une source. Lui-même a écarté plusieurs de ses cadres et n'a pas réussi à combler le déficit de production aux Etats-Unis et au Brésil où les ventes de la marque VW sont en baisse, ajoute-t-elle. Des liens familiaux ont aidé jusqu'ici à protéger le chef des ventes. Christian Klingler est président de Porsche Holding Salzburg, plus gros distributeur automobile en Europe, co-fondé par feu la mère de Ferdinand Piëch, Louise, et, autrichien comme eux, il a aussi épousé une des membres de la famille Piëch. "Il ne fait pas de doute que Klingler a des opposants", précise la source. "Jusqu'à présent, la règle a été que quiconque le critiquait touchait également indirectement à Piëch. Ce mécanisme de sauvegarde a cessé d'exister." Les changements a venir chez VW pourraient déclencher un remaniement plus large à la direction, ajoute la source. Un porte-parole de VW a refusé de commenter. Christian Klingler, à Paris pour une conférence, n'a pas pu être contacté. (Andreas Cramer et Jan Schwartz; Juliette Rouillon pour le service français, édité par Patrick Vignal)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant