VW ferme une usine brésilienne pour trois semaines-syndicat

le
0

(Actualisé avec communiqué de Volkswagen, contexte) SAO PAULO, 30 mars (Reuters) - Volkswagen VOWG_p.DE a placé 4.200 employés au chômage technique en décidant de suspendre la production de sa deuxième usine la plus importante au Brésil pendant trois semaines, a-t-on appris lundi auprès d'un syndicat local. La mesure, qui répond à une crise de la demande, concerne l'usine de Taubate, à 150 km au nord-est de Sao Paulo. Volkswagen a refusé de s'exprimer précisément sur la situation dans cette usine mais a dit dans un communiqué laconique avoir "eu recours à des méthodes flexibles pour ajuster le volume de production aux exigences du marché". Comme les autres constructeurs automobiles implantés au Brésil, VW est confronté à des surcapacités de production face à une demande en berne. Il y a à peine plus d'un an, le constructeur allemand a annoncé un investissement de 1,2 milliard de reals (345 millions d'euros) dans cette usine pour y produire la citadine Up mais ce modèle peine à faire son trou sur un marché morose. Volkswagen a affronté en début d'année une grève de 10 jours dans une autre usine proche de Sao Paulo qui a contraint le constructeur allemand à renoncer à un projet de 800 licenciements. (Alberto Alerigi Jr.; Patrick Vignal et Bertrand Boucey pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant