VW en WRC : "Ogier nous a poussés vers les sommets"

le
0
Une ambiance farouche et une ténacité à toute épreuve marquent le caractère de battant de Sébastien Ogier qui a porté les ambitions de VW au plus haut. Au grand étonnement des Allemands.
Une ambiance farouche et une ténacité à toute épreuve marquent le caractère de battant de Sébastien Ogier qui a porté les ambitions de VW au plus haut. Au grand étonnement des Allemands.

Le titre mondial décroché jeudi par le Français Sébastien Ogier a consacré le travail de Volkswagen Motorsport, qui a réussi à s'imposer dès sa première saison en WRC, "un véritable exploit" selon le nouveau champion du monde. "Je suis vraiment très fier de tous ces gens qui m'entourent. Il faut s'en rendre compte : s'imposer pour une nouvelle voiture et une nouvelle équipe, c'est un véritable exploit", jubilait Ogier dans le parc fermé de Strasbourg. L'équipe allemande à forte composante française vise désormais le titre constructeurs que Citroën lui conteste encore. "Avec tout le boulot que l'équipe a fait pour moi, j'ai vraiment envie désormais de lui ramener le titre constructeurs", ambitionne Ogier qui avait rejoint la structure VW il y a deux ans après son divorce d'avec Citroën, conséquence de sa cohabitation difficile avec Sébastien Loeb. La première saison, Ogier l'avait passée au volant d'une Skoda en catégorie S-2000 (le D2 du WRC) pendant que, parallèlement, il mettait au point sa future VW Polo-R. "Le début de l'aventure, c'est mars 2011, après le Dakar, rappelle François-Xavier Demaison, ingénieur en chef chez VW. À ce moment, on a beaucoup travaillé avec (l'Espagnol) Carlos Sainz à la conception de la Polo. Avec quelqu'un comme lui, un immense champion qui a gagné des courses et des championnats dans les meilleures équipes, cela ne peut que fonctionner", poursuit le technicien français. "Seb voulait gagner tout de suite"...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant