VW devient le premier constructeur mondial devant Toyota

le
0
VW DEVIENT LE PREMIER CONSTRUCTEUR MONDIAL DEVANT TOYOTA
VW DEVIENT LE PREMIER CONSTRUCTEUR MONDIAL DEVANT TOYOTA

MUNICH/TOKYO (Reuters) - Volkswagen a supplanté Toyota comme premier constructeur automobile mondial en termes des ventes sur les six premiers mois de 2015, atteignant ainsi un objectif fixé pour le long terme avec trois années d'avance.

Le groupe japonais a dit mardi que ses ventes mondiales avaient reculé de 1,5%, à 5,02 millions de véhicules, sur le premier semestre de l'année calendaire 2015, sous le coup d'un ralentissement dans les marchés émergents et d'une augmentation de la fiscalité sur les mini-véhicules au Japon.

Le 17 juillet, Volkswagen, qui outre la marque éponyme comprend, entre autres, Audi et Porsche, avait fait état d'un recul de 0,5% de ses livraisons mondiales sur la même période, à 5,04 millions d'unités.

Sous la houlette du président du directoire Martin Winterkorn, en poste depuis huit ans, Volkswagen s'est lancé dans une course à la taille, avec notamment une forte hausse des ventes en Chine.

Sur cette période, les livraisons de Volkswagen ont plus que doublé, pour atteindre plus de 10 millions d'unités en 2014 et le bénéfice net a presque triplé à 12,7 milliards d'euros.

"Volkswagen devient le numéro un mondial en termes de ventes en des temps difficiles, avec un recul de la plupart des grands marchés automobiles mondiaux", a relevé Stefan Bratzel, directeur général du cabinet d'études Center of Automotive Management.

"Le groupe devra résister au ralentissement en cours en Chine s'il veut conserver sa couronne."

Toyota a dit anticiper pour l'exercice fiscal 2015-2016, clos le 31 mars, des ventes mondiales de 8,9 millions de voitures, contre 8,97 millions en 2014-2015.

Le groupe publiera mardi prochain ses résultats du premier trimestre 2015-2016.

Volskwagen, qui annoncera ses comptes trimestriels mercredi, s'est fixé pour objectif d'une progression "modérée" de ses livraisons 2015 après le record de 10,1 millions d'unités de 2014.

Vers 09h50 GMT, le titre Volkswagen avançait de 1,83% à 189,6 euros alors que l'indice regroupant les valeurs automobiles européennes prenait 1,01%.

(Minami Funakoshi et Andreas Cremer, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant