VW dans le rouge en 2015, 16,2 mds de charges sur le diesel

le , mis à jour à 17:05
0
    * Perte d'exploitation annuelle de 4,1 milliards 
    * Le dividende fortement réduit 
    * Le coût total du scandale du diesel pas encore chiffré 
    * L'action baisse 
 
 (Répétition mastic §1) 
    FRANCFORT, 22 avril (Reuters) - Volkswagen  VOWG_p.DE  a 
annoncé vendredi une perte d'exploitation annuelle de 4,1 
milliards d'euros, conséquence de 16,2 milliards de charges 
exceptionnelles liées au scandale du trucage des tests 
anti-pollution sur ses modèles diesel.  
    Le constructeur automobile allemand, numéro un européen du 
secteur, a reconnu en septembre avoir installé sur 11 millions 
de véhicules dans le monde depuis 2009 un dispositif de trucage 
des émissions polluantes.  
    L'affaire est vite devenue la plus importante crise jamais 
traversée par le groupe, lui faisant perdre jusqu'à un tiers de 
sa valeur en Bourse et poussant à la démission son président du 
directoire, Martin Winterkorn.  
    Volkswagen avait repoussé la publication de ses résultats 
annuels, initialement prévue en février, en raison des 
incertitudes sur l'impact financier du dossier et des 
négociations en cours avec les autorités américaines, à 
l'origine de l'affaire.  
    Jeudi, il a annoncé être parvenu à un projet d'accord avec 
les autorités américaines concernant près de 600.000 véhicules 
vendues aux Etats-Unis, qu'il devrait racheter ou modifier en 
indemnisant leurs propriétaires.   
    En excluant les charges exceptionnelles, l'exercice 2015 se 
solde par un bénéfice d'exploitation de 12,8 milliards d'euros. 
Mais les charges de 16,2 milliards directement liées au 
"Dieselgate", auxquelles se sont ajoutées 400 millions d'euros 
de coûts de restructuration, ont fait basculer le résultat 
d'exploitation en territoire négatif.  
    Le directoire et le conseil de surveillance proposeront le 
versement d'un dividende de 0,11 euro par action ordinaire et 
0,17 euro par action de préférence, contre 4,80 et 4,86 euros 
respectivement distribués au titre de 2014.  
    Le président du directoire, Matthias Müller, a reconnu en 
commentant les résultats qu'il était trop tôt pour évaluer le 
coût définitif du scandale, mais il a ajouté qu'il n'y avait 
aucune raison de craindre un impact sur l'emploi des résultats 
2015. 
    Le groupe a également expliqué que, faute d'un accord 
définitif avec la justice américaine, il n'était pas en mesure 
de rendre publiques les premières conclusions de l'enquête 
indépendante menée par le cabinet Jones Day sur le rôle de ses 
dirigeants dans le dossier du diesel. 
    A la Bourse de Francfort, l'action Volkswagen, en forte 
baisse juste après la publication des résultats, a ensuite 
regagné du terrain et ne perdait plus que 0,83% à 126 euros à 
14h10 GMT.  
     
 
 (Edward Taylor et Andreas Cremer; Marc Angrand pour le service 
français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant