Vuelta : Jean-Pierre de Mondenard s'interroge sur les performances de Chris Horner

le
0
Vuelta : Jean-Pierre de Mondenard s'interroge sur les performances de Chris Horner
Vuelta : Jean-Pierre de Mondenard s'interroge sur les performances de Chris Horner

Jean-Pierre de Mondenard, Chris Horner a-t-il bénéficié de sa fraîcheur pour remporter le Tour d'Espagne après n'avoir participé qu'à quatorze jours de course en 2013 ?C'est un argument à double tranchant. Lorsqu'on a été arrêté plusieurs mois, on ne peut pas s'entraîner et la physiologie du corps baisse. Hinault a mis plus d'un an après son intervention. Etre arrêté aussi longtemps, ce n'est pas un bon argument. La fraîcheur se calcule aussi par rapport aux autres. Ses adversaires directs ont fait deux tours : le Tour de France et la Vuleta ou le Tour d'Italie et la Vuelta. On l'a vu pour Nibali. Il était sur la pente descendante dans la dernière semaine. J'ai un doute sur le fait de s'arrêter cinq mois et de retrouver son niveau maximal antérieur.

Certains sportifs ont brillé à 40 ans comme Roger Milla (football), Kelly Slater (surf) ou Kareem Abdul-Jabbar (basket)?Chaque sport a ses spécificités. Le cyclisme est l'archétype du sport d'endurance. Ça aurait été mieux de trouver des exemples avec du marathon et du ski de fond. Ce sont des efforts du même type. Ce qui me choque, ce n'est pas qu'il soit vainqueur à 42 ans puisqu'on est encore performant à cet âge. Le bonus de l'expérience est supérieur au malus des ans. Ce qui me surprend, c'est qu'il débarque à ce niveau à 42 ans. Jusque-là, il n'avait pas montré ce niveau. Quand Poulidor a fini troisième du Tour de France en 1976 à 40 ans, c'est parce qu'il est avec les meilleurs depuis le début.

Est-ce envisageable de se penser que Chris Horner est dopé ?Tout est envisageable. On n'a pas de certitudes parce que les contrôles antidopage ne sont pas capables de clarifier les choses sérieusement. On n'est pas dans la présomption d'innocence mais dans la suspicion légitime. On ne peut que s'interroger. J'ai regardé le Tour d'Espagne parce que c'est une course attractive avec des cols invraisemblables empruntés. Ce qui distingue Horner de tous les autres, c'est quand il se met en danseuse pendant des kilomètres. En danseuse, vous avez besoin de beaucoup plus de force et d'énergie. C'est beaucoup plus pénalisant. Il y a des interrogations.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant