Vuelta: Christopher Horner remporte son premier Grand Tour

le
0

par Alasdair Fotheringham

MADRID (Reuters) - L'Américain Christopher Horner, 42 ans le mois prochain et surnommé "papy" par ses pairs, a remporté dimanche le premier Grand Tour de sa carrière en s'imposant dans la Vuelta au terme de la dernière étape disputée sur 109,6 km entre Leganes et Madrid.

Horner est le premier Américain à remporter le Tour d'Espagne, le troisième coureur venu des Etats-Unis à remporter un grand tour après Andy Hampsten vainqueur du Giro en 1988 et Greg LeMond dans le Tour de France (1986, 1989 et 1990). Lance Armstrong, convaincu de dopage, a été pour sa part rayé des tablettes.

Il est aussi le plus âgé des vainqueurs d'un grand tour. Le Suisse Tony Rominger avait neuf ans de moins que lui lorsqu'il s'est imposé pour la troisième et dernière fois dans la Vuelta, en 1994, et le Belge Firmin Lambot, doyen des vainqueurs du Tour de France, en avait six de moins lorsqu'il a remporté la Grande boucle en 1922.

"Jusqu'à quand je vais continuer le cyclisme ? Aucune idée. Au moins deux ou trois ans, ce serait bien", a dit le coureur de la RadioShack, en précisant qu'il n'avait pas d'équipe pour 2014.

"Tant que mes jambes tourneront de la même façon, je continuerai. J'espère que tout le monde apprécie ce que j'ai fait. C'est dur de rester à un tel niveau. C'est la plus belle victoire de ma carrière", a ajouté l'Américain, dont le palmarès comptait jusque-là une victoire finale dans le Tour du Pays basque en 2010 et dans le Tour de Californie en 2011.

LES FRANÇAIS RÉPONDENT PRÉSENT

Il a conquis sa victoire au nez et à la barbe de l'Italien Vincenzo Nibali, qui rêvait de réussir cette saison le doublé Giro-Vuelta mais n'a pu suivre son rythme dans les ascensions.

Le "requin de Messine", vainqueur de la Vuelta en 2010, a pourtant essayé de récupérer le maillot rouge samedi dans l'ascension du terrible Alto de l'Angliru, en multipliant les attaques, mais c'est lui qui s'est fait contrer par l'Américain.

Au final, Horner s'impose avec 37 secondes d'avance sur Nibali. L'Espagnol Alejandro Valverde complète le podium, à 1'36".

Le premier Français, Thibaut Pinot, termine septième au général après une ultime étape remportée au sprint par l'Australien Michael Matthews.

Les Français n'ont pas démérité sur cette course avec quatre victoires d'étape pour Warren Barguil (13e et 16e), Alexandre Geniez (15e) et Kevin Elissonde (20e). A ces succès est venu s'ajouter le titre de meilleur grimpeur pour Nicolas Edet qui devance dans ce classement de la montagne... Christopher Horner.

L'Américain va désormais se pencher sur son avenir et espère que sa performance sur la Vuelta va l'aider à trouver une équipe pour la prochaine saison.

"Si j'avais 20 ans, ce serait différent. Cinquante équipes m'offriraient un boulot", a-t-il dit, regrettant de ne pas être jugé à sa juste valeur.

"Peut-être à cause de mon âge, peut-être parce que je n'ai pas assez de culot mais il y a toujours eu quelque chose dans ma carrière qui a fait que les gens ne m'ont pas estimé aussi bon que je le suis."

Chrystel Boulet-Euchin pour le service français, édité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant