Voyage sur Mars : des troubles du sommeil

le
0
Une expérience de simulation d'un vol martien révèle qu'un confinement prolongé augmente l'inactivité. » Qu'est-ce que le rythme circadien ?

Pas besoin d'être grand clerc pour deviner qu'un voyage aller et (si possible) retour vers Mars ne sera pas une sinécure. Exposition aux radiations cosmiques, confinement dans un espace restreint, longueur de la mission évaluée à dix-huit mois au minimum, apesanteur: il ne manquait plus que les dérèglements du sommeil!

C'est ce que vient de révéler la mission dite Mars500, au cours de laquelle six volontaires (trois Russes, deux Européens dont un Français, et un Chinois) sont restés enfermés pendant 520 jours, du 3 juin 2010 au 4 novembre 2011, dans une capsule installée dans un centre de recherche, près de Moscou. Objectif: simuler un vol aller de 250 jours vers la planète rouge, un séjour sur Mars de 30 jours et un voyage retour de 240 jours.

Au cours de cette expérience, réalisée en collaboration avec l'...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant