Voyage à Damas : le PS va «suspendre» le groupe d'amitié France-Syrie

le
1
Voyage à Damas : le PS va «suspendre» le groupe d'amitié France-Syrie
Voyage à Damas : le PS va «suspendre» le groupe d'amitié France-Syrie

Il semble le puni de l'affaire, sans toutefois encourir une peine trop dure. Le député PS Gérard Bapt, critiqué pour s'être rendu à Damas la semaine dernière avec trois autres parlementaires (UMP et UDI), s'est dit mardi favorable à une «suspension» du groupe d'amitié France-Syrie à l'Assemblée qu'il préside, une solution discutée avec Bruno Le Roux et Claude Bartolone.

«On a pensé que dans une situation de ce type-là, il était licite, il était logique de suspendre l'activité d'un tel groupe qui reprendrait dès que la solution de normalisation politique sera retrouvée», a expliqué Gérard Bapt. Le groupe d'amitié sera suspendu après avis du bureau mais la démarche semble une formalité puisque Le Roux comme Cambadélis, n°1 du PS, ont donné leur aval. «A-t-il des raisons d'exister s'il ne peut pas y avoir de témoignages d'amitié, ce qui est le cas, puisque les relations diplomatiques n'existent pas?», a interrogé le député devant les grilles du PS.

- @GerardBapt : Le groupe d'amitié France-#Syrie sera suspendu http://t.co/84J0h9X7RI cc @maxenceka #DirectAn pic.twitter.com/tHuIfnfUWcâ¤" LCP (@LCPan) 3 Mars 2015

VIDEO. Bapt favorable à une suspension du groupe d'amitié France-Syrie

Jeudi dernier, quelques heures après la révélation de l'escapade de quatre parlementaires français en Syrie, le président du groupe PS à l'Assemblée avait, dans un courrier, réclamé à Bapt de rendre sa présidence. Ce mardi, Bruno Le Roux a baissé d'un ton. Plutôt que de s'en prendre au seul député socialiste, il sanctionne l'existe de ce groupe d'amitié qui, de facto, entretient un lieu avec le régime de Bachar al-Assad, proscrit des relations diplomatiques françaises depuis mai 2012 du fait de la guerre civile qui a causé la mort de 220 000 personnes.

Il ressort aussi du rendez-vous de ce mardi à midi au siège du PS avec Jean-Christophe Cambadélis que le député va passer devant les membres ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • C177571 le mardi 3 mar 2015 à 17:16

    Pour une fois qu'un socialiste faisait quelque chose d'intelligent! Est ce que cette formulation est conforme à la censure?